Expendables : Unité spéciale

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Sylvester STALLONE
Acteurs :
  Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren, Eric Roberts, Randy Couture, Mickey Rourke, …
     
Genre :
  Aventures
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  18/08/2010
Titre original :
  The Expendables
 
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2010
  28 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
Barney Ross est le chef d’une bande de mercenaires composée d’experts en tout genres. Leur mission (impossible bien sûr) est financée par la CIA : renverser le dictateur d’un pays d’Amérique du Sud, qui fricote avec un narcotrafiquant américain. Stars bodybuildées et action garanties.
O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
21/08/2010
Il y a des fois ou l’on ressort d’une séance avec l’impression d’avoir vu un « mauvais film » mais d’avoir ressenti un certain « plaisir coupable » qui fait que l’on ressort un peu honteux d’avoir quand même aimé un film qui se fera assurément descendre par la critique et par la plupart de ses amis.

Expendable est exactement ce genre de film : au moment de débuter cette seconde décade du XXIème siècle, oser refaire un film « made in 1980-90 » relevait du suicide critique mais Stallone à montré avec Rocky et Rambo qu’il a remis à jour avec un certain bonheur qu’on pouvait lui faire confiance.

Le résultat ravira les enfants qui ont grandit devant les exploits impossibles de ces sur-hommes qui faisaient la loi à une époque ou les super-héros n’avaient pas encore le droit aux honneurs du grand écran. Stallone a eu la bonne idée de réunir toutes ces stars et de leur servir un scénario « habituel » et donc parfaitement daté !

Cela donne des longueurs, des discours pseudos philosophiques et des combats gagnés à « un contre 126 » mais c’est ce qui fait la valeur du film qui profite de « la qualité d’image » d’aujourd’hui pour nous servir une histoire « old scholl » qui décontenancera ceux qui ne connaissent pas la filmographie de ces stars des années 80. Pour les autres, c’est outranciers, c’est du grand n’importe quoi mais c’est un retour en enfance des plus agréable pendant deux petites heures.

Bref, vous l’aurez compris que je ne peux pas mettre moins de @@ (+)… évidement, je ne peux pas non plus mettre plus et je sens déjà que Tith va dire que j’ai encore « craqué » mais j’assume complètement et si vous allez au cinéma avec le même état d’esprit que moi, vous devriez vous régaler !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Expendables: Unité spéciale possède ce charme désuet et brutal de la série B, testostérone et bas de plafond. Mais c'est également sa limite. Il manque à Stallone ce brin d'humour distancié qui aurait prouvé qu'il n'était dupe de rien - son public, lui, ne l'est plus. Au lieu de s'afficher comme simple héros de cinoche, il se pousse des coudes et joue les moralistes de comptoir. Dommage.  
.O.

Posté le : 04.09.2010
Auteur : tith69
Note :

:)
et non, perdu !!!
J'ai trouvé limite abusé de faire ça en 2010.
lol
mais bon ça reste du Stalone.


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil