Camping 2

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Fabien ONTENIENTE
Acteurs :
  Franck Dubosc, Richard Anconina, Mathilde Seigner, Claude Brasseur, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  21/04/2010
Titre original :
  Camping 2
 
Note "critique" :
  0,50
 Classement 2010
  87 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
A Clermont-Ferrand, un homme et sa fiancée décident d'une pause sérénité dans leur vie de couple. Pour les vacances, ce sera Arcachon et le camping des Flots bleus. Ils y rencontrent les habitués, une joyeuse bande dont le leader est Patrick Chirac, un pro de la vie en tongs et mini-slip de bain. On prend les mêmes et on retourne en vacances !
.O.

Xavier
@

.O.
23/04/2010
Je ne me souviens pas vraiment de "Camping" premier du nom mais, si je devais en parler sans vérifier mes "fiches", je dirais que c'était une ptite comédie d'été, pas exceptionnelle mais agréable à regarder en hiver quand il fait froid dehors et qu'un grand Soleil s'affiche à l'intérieur de la salle de cinéma.

Manque de bol, ce Camping 2 sort au moment où le beau temps revient sur la France et la cote de Franck Dubosc, après les échecs "Disco" et "Cinéman", a pris un choc. Reste tout de même Mathilde Seigner (toujours dans le même genre de personnage malheureusement), Richard Anconina, et un casting a priori solide…

Le résultat ? Un film assez plat où l'on retrouve la bande du premier épisode qui, comme pour "Les Bronzés 3", a évolué pour éviter un pâle copier/coller.

Le problème, c'est que cette évolution ne se fait que pour l'un des personnages, et que tout le monde paraît être en pilotage automatique, avec quelques répliques amusantes mais qui font très "écrites" et ont du mal à passer naturellement au milieu des autres dialogues assez basiques. On se raccroche alors à cette histoire de camping à vendre entraperçue dans l’extrait ? Raté ! Ce seront les 20 dernières minutes, expédiées en mode « en fait on s’en fiche de cette intrigue », ce qui laisse assez rêveur quant à la volonté des scénariste de pondre un truc qui se respecte.

Reste le petit nouveau, Anconina qui n'a pas la présence d'un Gérard Lanvin... En plus son rôle est assez ingrat et on se demande pendant tout le film si c'est son personnage qui est "gêné" d'évoluer dans ce camping ou lui, qui est embêté d'évoluer dans ce film !

Bref, ce "Camping 2" passera, si vous n’êtes pas trop regardant, comme un petit vin rosé bu l’été, et dont on ne se souvient pas le lendemain car il n’est pas assez frais ni vraiment fruité. Vous avez dit insipide ? C’est le mot. :o)
.O.


Première :
0
 
Studio / Ciné Live :
n.c.
.O.
non chroniqué
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil