Alice au pays des merveilles

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Tim BURTON
Acteurs :
  Mia Wasiwoska, Johnny depp, Helena Boham Carter, Anne Hathaway, ...
     
Genre :
  Fantastique
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  24/03/2010
Titre original :
  Alice in Wonderland
 
Note "critique" :
  2,00
 Classement 2010
  119 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
Agée de 19 ans, Alice retourne dans le monde fantastique d'autrefois où elle retrouve le Chat de Chestire, le loir, le lapin blanc et le Chapelier fou, ainsi, hélas, qu'une reine rouge qui fait régner la terreur... Tim Burton s'attaque à un grand classique de la littérature, "Alice au pays des merveilles", dont il livre une version visuellement très burtonienne et en 3D.
.O.

Xavier
0

.O.
24/03/2010
Je n’avais plus aucun souvenir du livre… et après l’avoir piqué au CDI pour le lire, je ne suis même pas certain de l’avoir déjà lu. Alice au pays des merveilles ? Alice… tout le monde en parle avec, en général, un ton très positif… Mais qui a vraiment lu le livre ? Je me le demande car, après avoir lu le bouquin, je me suis demandé ce qu’on trouvait d’exceptionnel à cette histoire et au style d’écriture de Lewis Caroll car, personnellement, je m’étais bien ennuyé devant une histoire à peine intéressante et des héros tous plus bizarres les uns que les autres.

Le film, bien que ne reprenant que le titre du livre (cette fois Alice n’a pas 10 ans mais 20 ans), garde plus ou moins son histoire en… pire. C’est donc l’unique point positif de ce long métrage : il remonte un peu mon jugement sur le livre et montre, avec son scénario indigeste, qu’on pouvait faire pire.

Entre des acteurs sans idées, avec un Johnny Depp qui n’arrive pas à se renouveler dernièrement et nous joue un n-ième personnage déjanté mais pas trop, une Alice qui hérite d’un rôle ingrat et ne le tire pas vraiment vers le haut, une princesse-Helena Boham Carter qui n’arrive pas à donner corps au seul personnage qui m’avait amusé dans le livre, on a le droit à un fiasco sur toute la ligne.

Restent les décors et la musique ? Là encore, Tim Burton et Danny Elfman ont déjà fait beaucoup mieux et si la B.O. a rejoint ma collection, ce n’est que pour un ou deux titres sympathiques mais pas transcendants.

Bref, Alice a trouvé son public avec 4 millions de spectateurs et la première place au box-office de l’année pour le moment mais je serais curieux d’avoir le pourcentage de satisfaction des spectateurs (les étoiles Allociné donnant un résultat très variable avec plus de 6000 votes repartis en : 19% de 4 étoiles, 29% de 3 étoiles, 26% de 2 étoiles, 15% de 1 étoile et 11% de 0… que je rejoindrai sans problème !
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Repoussant les limites de son art, Burton déploie des trésors d'imagination graphique, jouant sans cesse de perspectives et d'effets de montage empruntés à l'école expressionniste, pour briser la ligne un peu trop rigide de la narration et distiller un exquis climat d'incertitude et d'appréhension. Que viennent compléter de superbes effets d'optique basés sur les distorsions d'échelle et de proportion qui ne sont jamais de simples gimmicks, mais prolongent la complexité psychologique des personnages.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil