Welcome

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Philippe LIORET
Acteurs :
  Vincent Lindon, Firat Ayverdi, Audrey Dana, Derya Ayverdi, Thierry Godard, …
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  11/03/2009
Titre original :
  Welcome
 
Note "critique" :
  3,16
 Classement 2009
  23 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
A Calais, pour retrouver un peu de dignité aux yeux de celle qui l’a quitté, un maître nageur s’engage dans un pari fou : aider un jeune Kurde à traverser la Manche à la nage afin qu’il gagne l’Angleterre. A travers la prise de conscience et l’engagement d’un homme, la vie et les espoirs des clandestins, leur traitement par les autorités.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
06/04/2009
Voilà LE film à voir en ce moment ? Celui qui réussit le tour de force d’être adoubé par les critiques, les politiques (si si !) mais aussi par « tous » les spectateurs, de l’occasionnel au plus difficile. Damned !

Je suis plutôt client des films de Philippe Lioret, bien que son « L’équipier » m’ait plus enthousiasmé que « Je vais bien, ne t’en fais pas », donc je partais confiant pour ce « Welcome » avec son extrait accrochant et ses critiques dithyrambiques.

Le résultat est plutôt bon, même si Lioret montre une fois de plus qu’il ne sait pas finir subtilement ses films. On a donc le droit à une « fin », alors que tout laissait penser que l’ouverture sur la mer et le départ final du « héros », permettrait à chacun de croire ou non en l’exploit… Malheureusement, Lioret ne saisit pas cette chance et nous fait une fin tire larmes dont je me serais assurément passé.

Avant cela, Vincent Lindon, parfait en gars « comme les autres », a tenu la baraque, et le jeune Firat Ayverdi, dans un rôle tout aussi compliqué, s’en est tiré parfaitement. Leur face-à-face est la force principale de ce film, mais aussi son gros point faible car il empêche toute réflexion « extérieure » à la situation.

Que ce soient les policiers, qui doivent faire avec une situation loin d’être simple, sa femme qui est elle aussi dans l’action en tant que bénévole et qui aide les sans-papiers à sa manière tout en se rendant compte que ce que fait son mari est une « connerie », son voisin et ses idées malsaines… Toutes ces personnes qui aident, tentent d’aider ou refusent d’aider les clandestins ont des points de vues qui sont abordés en deux secondes et trois phrases, ce qui est dommage car cela aurait renforcé l’action de Vincent Lindon.

Bref, le sujet est « bon » mais le film n’est pas au niveau annoncé : il y a de très jolis moments mais il y a trop de passages imposés qui apparaissent à l’écran pour que le film garde sa fraicheur. Il devient petit à petit une démonstration salvatrice, certes, mais trop académique pour obtenir ma complète adhésion. Faut-il voir « Welcome » ? Certainement ! Est-ce un grand film ? Non…
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Qu’on se le dise : « Welcome » est aussi un grand film d’amour. Le couple, la flamme qu’on tente de raviver : ses thématiques, finement abordées, l’innervent. Elles le hissent même au-delà du simple drame citoyen, en l’occurrence jusqu’aux cimes d’un cinéma universel et profondément humaniste.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil