Slumdog Millionaire

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Danny BOYLE
Acteurs :
  Dev Patel, Mia Drake, Freida Pinto, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 00
Date de sortie :
  14/01/2009
Titre original :
  Slumdog Millionaire
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2009
  7 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Un jeune homme issu des taudis de Mumbai se retrouve en finale d'un jeu télévisé, une version indienne de "Qui veut gagner des Millions ?". Alors qu'il touche à son but, sur le point d'empocher le pactole, il est arrêté pour tricherie. Pour expliquer se réussite, il raconte sa vie dans les rues. Le réalisateur de "Sunshine" filme l'Inde sans misérabilisme, en adaptant le roman de Vikas Swarup.
.O.

Xavier
@ @ @

.O.
18/01/2009
LE film de ce début d’année… d’après la presse (qui lui a attribué un « Golden Globe » en ce début d’année, en attendant peut-être mieux aux oscars dans quelques jours), mais aussi les spectateurs (qui lui attribuent en moyenne de 3,57 / 4 pour plus de 600 votes !). Ajoutez à cela des critiques plus qu’élogieuses de tous les habitués du forum box-office, et j’étais comme rarement pressé de me faire mon idée.

Le résultat ? Une bande originale qui rentre sans problème dans ma playlist des B.O. que j’adore écouter et ré-écouter (si vous voulez l’entendre, allez sur deezer, elle y est !), et un film… un poil moins original que ce que j’espérais.

Soyons honnête, c’est le meilleur des 10 films que j’ai vus au mois de janvier, mais si ce « Slumdog millionnaire » est bon, je n’ai pas été transporté comme je m’y attendais, et j’ai presque été déçu de seulement l’aimer et non de l’adorer.

Danny Boyle fait un film parfaitement maitrisé, quoiqu’un poil prévisible (cette fin trop facile m’a fait bondir de mon fauteuil), mais je n’ai pas retrouvé les sensations que j’avais ressenties devant l’excellent « La cité de dieu », qui contait lui aussi les aventures d’un petit bonhomme en galère, lequel tentait de s’en sortir dans un pays où la vie d’un enfant ne vaut pas grand-chose.

Qu’est-ce qui m’empêche de m’enflammer ? Au début le fait de ne pas pointer du doigt l'absence de réaction de la population quand elle entend que le héros s'est fait arreter... sans autre raison que celle d'avoir repondu a des questions compliquées correctement ! Mais en y réfléchissant ce point de vue peut se défendre... et nous montrer que, si on ne fait pas attention, nous aussi nous occultons cela et donc qu'il est assez facile de comprendre la réaction des indiens qui n'ont pas de raison de se préoccuper de ce "pouilleux".

Plus gênant, la relation entre les trois personnages principaux m’a parue trop écrite dans le style « je t’aime moi non plus »… avec des revirements aux moments opportuns. Si les relations amour/haine entre les deux frangins peuvent se comprendre, la relation entre les garçon et la fille sont plus tordues et moins vraisemblables...

Bref, je serais curieux de lire le bouquin pour voir si il n’a pas été un peu édulcoré… En attendant, je vous conseille ce film qui fera, je pense, partie de mon top 10 de l’année, et sa bande originale qui fera, sans aucun doute, partie du top 3 de l’année. :-)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
Une déception, mais une virée en Inde sur les pas de Danny Boyle, ça ne se refuse pas.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil