OSS 117 : Rio ne répond plus

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Michel HAZANAVICIUS
Acteurs :
  Jean Dujardin, Louise Monot, Alex Lutz, Rüdiger Vogler, Ken Samuels, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  15/04/2009
Titre original :
  OSS 117 : Rio ne répond plus
Note "critique" :
  3,66
 Classement 2009
  4 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Douze ans après sa mission au Caire, Hubert Bonisseur de la Bath reprend du service. Cette fois, il s’envole pour le Brésil, pour intercepter un microfilm compromettant pour l’état français. Il fait équipe avec une séduisante jeune femme, lieutenant-colonel du Mossad. La rencontre improbable entre un espion franchouillard, des nazis et des hippies.
.O.

Xavier
@ @ @

.O.
11/05/2009
Je n’avais pas été ultra enthousiasmé lors de la vision au cinéma du premier épisode des aventures d’Hubert Bonisseur de la Bath… mais lorsque j’étais tombé dessus à la télé, je m’étais surpris à rire devant deux ou trois situations, abracadabrantes mais assez marrantes.

Je me suis donc laissé tenter par ce second épisode qui est nettement plus réussi : Jean Dujardin est parfait dans ce rôle d’agent secret décalé, et les répliques fusent toutes plus improbables les unes que les autres. L’histoire frôle le grand n’importe quoi mais réussit à garder une petite ligne directrice et le film évite la suite de sketchs pour garder pendant plus d’une heure et demi un niveau de délire assez élevé.

Bien sur, certaines blagues tombent à plat, mais je vous mets au défi de garder votre sérieux devant la scène du crocodile, ou de ne pas hésiter entre l’hilarité et la consternation devant certaines répliques de Dujardin (même si finalement les deux vont souvent de paire). Le film serait donc parfaitement réussi si le réalisateur ne tentait pas de montrer son talent à chaque plan… ce qui se traduit 90% du temps par l’utilisation du split-screen (découpage de l’écran permettant de voir une action sous plusieurs angles, ou plusieurs actions en même temps) qui n’est que rarement approprié.

Bref, si le premier épisode ne m’avait pas du tout convaincu, je suis cette fois rentré complètement dans le jeu de ce croisement improbable entre Sean Connery et Indiana Jones en version « naïf et totalement dépassé ».Je signe pour un 3 ème épisode des deux mains et je vous conseille cet opus d'OS117 de haut vol :o)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Servi par une esthétique très travaillée et bourrée de références, OSS 117 : Rio ne répond plus joue avec les codes des films de cette époque. Son rythme, en rupture avec le cinéma d’action clippé d’aujourd’hui, entraîne parfois des petits ralentissements, comme la séquence du bal des nazis (on ne vous en dira pas plus !) qui traîne un peu en longueur. Pour négocier en force les virages complexes du film, il fallait une Rolls Royce (il n’y a pas que les femmes qui méritent d’être comparées aux voitures !) et Jean Dujardin en est une.
.O.

Posté le : 18.05.2009
Auteur : Amandine
Note :

C'est noté et si j'ai un peu de temps mercredi ou jeudi soir, je vais le voir !


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil