Mensch

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Steve SUISSA
Acteurs :
  Nicolas Cazalé, Sara Martins, Anthony Delon, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  09/12/2009
Titre original :
  Mensch
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2009
  56 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Sam, casseur de coffre-forts, a de plus en plus de mal à concilier l'éducation de son fils, sa famille et son "métier" à risques. Comment devenir un "mensch", un homme bien en yiddish ? En réalisant le dernier coup ?Derrière le film noir, la redemption d'un homme et de belles confrontations d'acteurs.
.O.

Xavier
@ @

.O.
18/12/2009
La bande annonce du film était assez haléchante avec cette phrase qui est reprise sur l'affiche et qui sonnait bien "Coiffe toi, Serre ta cravate, Regarde les gens dans les yeux et soit un Mensch" et un casting plus qu'honorable. Le résultat est assez décevant, le film passant par toutes les étapes obligées du "dernier coup" fait avec des gens dont on n'a pas l'habitude mais parce qu'on veut se retirer...

Dommage car le coup du père qui doit s'occuper de son fils et essaye d'avoir une vie "normale" en dehors de ces activités était intéressant, tout comme son plaisir à vider des coffres car c'ets ce qu'il fait de mieux.... mais ce n'est pas ce qui intéresse vraiment Steve Suissa qui est plus à l'aise quand il s'agit de foncer plutôt que de se poser et qui décide de reveler un vieux secret assez improbable pour finir son film en mode "ah la la, c'était donc ça" alors que le spectateur s'en contrefiche.

Bref, ce "mensch" est correct mais il n'a pas la saveur que laissait présager sa bande annonce. Ce n'est aps l premier ni le dernier film a qui cela arrivera et, si il n'a rien d'infamant, il n'a rien d'exceptionnel non plus ce qui lui vaudra une petite moyenne :o)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
On pense beaucoup ici au James Gray de La nuit nous appartient.Cette comparaison en défaveur de Suissa n'ôte cependant pas à ce film ambitieux son charme. Celui de la naïveté et de l'amour des acteurs, marques de fabrique de son cinéma, qu'on savoure dans les morceaux de bravoure offerts à l'excellent Nicolas Cazalé ou dans le face-à-face Frey-Benichou.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil