La vague

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Dennis GANSEL
Acteurs :
  Jürgen Vogel, Frederick Lau, Max Riemelt, Jennifer Ulrich, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  04/03/2009
Titre original :
  Die Welle
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2009
  2 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Afin d’expliquer la dictature à ses élèves, un professeur met en place un atelier au cours duquel les règles de ce système sont peu a peu mise en place. Mais bientôt les adolescents s’enflamment et le jeu vire au drame. La démonstration par les faits que le totalitarisme peut surgir encore et toujours. D’après une histoire vraie.
.O.

Xavier
@ @ @ @

.O
06/03/2009
« La vie des Autres » ? 1er en 2008.... « L’expérience » ? 1er en 2003... le cinéma allemand me parle plus que leur langue (qui m’a valut de grands moment de solitude tout au long de ma scolarité) et c’est, en général, plutôt confiantque je vais voir les rares films d’outre-rhin qui débarquent sur nos écrans.

Si cette « vague » ne sera pas sur mon podium de l’année 2009, il rentrera a coup sur dans le top20 car j’aime ce genre de film qui, a l’instar de « Live ! »  l’année dernière parait simple (et pour certains spectateurs simpliste) mais qui permet de réflechir à des questions plus intelligente qu'il n'y parait.

Quand le professeur intérroge ces jeunes allemands sur le fascisme et son possible retour en grâce en 2009, on a envie de répondre comme eux : "Encore un thême à la con... il faudrait être fou, aujourd'hui, pour retomber la-dedans alors qu'on a le recul pour voir ou cela à mener ceux qui y croyait". Fou ? pourtant, quand on voit l’extrême droite au second tour d’une élection présidentielle en France, on peut se demander si la "leçon" a été si bien retenue que cela !!!

Le film s'attache donc a démontrer qu'avec des idées simple (et des causes communes "faciles"), on peut vite partir en vrille et que le groupe une fois vaincu une inertie compréhensible, peut vite devenir une machine de guerre broyant tout sur son passage.

On pourra reprocher au film de ne pas mieux expliquer la différence entre toutes les idéologies et leurs conséquences : on peut supposer que la cause defendu à chaque fois est "saine" mais qu'on peut toujours, quand on pousse les choses à l'extrême, arriver dans le mur.... ce qui ne manque pas de se produire dans un final un peu trop grandiloquant à mon gout. L'image donnée du professeur me derange aussi : celui qui mène le groupe dans le mur est un "petit professeur qui n'a pas fait des grandes études et souffre d'un manque de reconnaissance"... damned, ceci expliquerait cela ? je ne pense pas et ses explications sur les codes vestimentaires et autres "règles" du groupes sont bien plus justes.

Enfin, si ce film n'est pas totalement abouti, je trouve passionant de reflechir à la dynamique de groupe, aux évènement du passés qui semblent si loin alors que la seconde guerre mondiale n'est finie que depuis... 65 ans. Bref, il y a des défauts dans cette "vague" mais personnelement, elle m(a bien interrogé et je vous la conseille fortement :o)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Enrobé d’une réalisation assez frime pour appâter le jeune, ce carton outre-Rhin rappelle qu’il suffit de peu pour ébranler nos sociétés. C’est un poil démonstratif, mais ça glace l’échine.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil