La Merditude des Choses

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Felix Van GROENINGEN
Acteurs :
  Johan Heldenbergh, Koen De Graeve, Pauline Grossen, ...
     
Genre :
  Comédie Dramatique
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  30/12/2009
Titre original :
  De Helaasheid der Dingen
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2009
  47 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Gunther, 13 ans, vit avec son père et ses oncles. Il passe ses soirées au café où les adultes sans travail s'enivrent pendant qu'il fait ses devoirs. Un climat peu propice à l'éducation et qui fait du garçon un adulte inadapté et cynique. Noirceur, humour et romantisme pour l'adaptation du roman de Dimitri Verhulst.
.O.

Xavier
@ @

.O.
03/01/2010
Cinélive qualifie ce film d'ovni et, pour une fois, le qualificatif n'est pas immérité. Je ne savais pas trop quoi attendre mais les belges nous ont habitués aux films bien barrés et je ne crois pas avoir vu de film flammand dans le millier découvert au cinéma lors de cette première décennie du XXIeme siècle donc je me suis laissé tenté.

Le résultat est assez inclassable et je me suis demandé pendant un bon moment ou voulait en venir le réalisateur avec cette famille de bras cassés aussi sympathique que brute de decoffrage !. Le fil conducteur est ce gamin de 13 ans qui se retrouve au milieu de ces oncles tous moins recommandables les uns que les autres mais qui va se "former" à leur contact dans une relation d'amour haine qui raconte comment a l'adolescence on essaye de s'extirper de l'influence de ces parents malgré l'admiration qu'ils peuvent susciter.

Le réalisateur s'ntéresse de façon égale à tous ses personnages ce qui renforce cette sensation de "famille" mais montre aussi la difficulté pour le gamin de sortir de ce milieu qui le cerne de toute part et reste par certains coté assez sympathique.

Bref, cette merditude des choses (avouez que, déjà avec ce titre, on a tout un programme !) est bien barré et si vous voulez quelque chose d'original, vous tenez votre film de cette fin d'année !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Cet "Affreux, sales et méchant", au pays des frères Dardenne échappe au pire des écueils, la vulgarité. Concours de bièr ou autres balade à vélo, joufflu à l'air, sont filmés avec un joyeux naturalisme. Ils en deviennent terriblement humains, ces bourrins machos, car on lit aussi en eux le desespoir des laissés-pou-compte. Un ovni touchant, tourmenté, bref, tout sauf merdique.
.O.

Posté le : 07.07.2009
Auteur : Antoine
Note :

J'ai dit ça? Tu me prêtes des propos toujours aussi farfelus!
Pas de note, je ne vais pas assez au ciné.
Sinon oui, il y a quelques moments cocasses dans le film. Lors d'un concours de piano, le dessin animé fait jouer plusieurs enfants sur un même piano, alors que la BO est jouée sur 2 pianos différents... Ou un gamin joue d'un piano droit et le son est remasterisé avec un piano à queue... Mais bon rien d'extraordinaire non plus!


Posté le : 07.07.2009
Auteur : X@vier
Note :

Ah la la... tu la joue expeditif ! Tu avais dit en sortant de la salle qu'il y avait des choses que seuls ceux qui jouent du piano peuvent comprendre alors j’espérais que tu nous expliquerais !

En plus, t'as pas donné de note : c'ets moyen mais @@(-), @@ ou @@(+), il faut être précis mister ;-)


Posté le : 07.07.2009
Auteur : Antoine
Note :

Voici la critique pointue :)
Ben ça se laisse regarder. Après le scénario est quand même léger. Bon d'accord, mieux vaut travailler en se faisant plaisir que travailler parce qu'il le faut. Mais mis à part ce principe...
Et voilà, c'était pas plus pointu que le dôme d'une mosquée...


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil