La Dernière maison sur la gauche

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Dennis ILIADIS
Acteurs :
  Monica Potter, Sara Paxton, Tony Goldwyn, ...
     
Genre :
  Horreur
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  22/04/2009
Titre original :
  The Last House on the Left
 
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2009
  74 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Deux jeunes filles, Mari et son amie Paige, sont enlevée par un psychopathe en cavale et sa bande. Torturées, violées, les jeunes femmes n’ont aucune chance. Les parents de Mari traquent les tortionnaires, décidés à venger leur fille. Le remake du premier film de Wes Craven.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
12/05/2009
Un film d’horreur ? Quelle horreur ! Oui, le jeu de mot était facile, mais si vous êtes un habitué du site, vous avez du remarquer qu’il n’y a pas beaucoup de films répertoriés dans ce genre qui apparaissent dans ma liste.

Cette « Dernière maison sur la gauche » ayant eu de bonnes critiques, malgré son statut de « remake d’un classique » portant le même nom, je me suis laissé tenter et je dois dire que le résultat est assez étonnant… car assez éloigné de ce que j’avais lu sur le film. Pour le coup, le gars qui a fait le résumé pour le « Pariscope » n’a pas du voir le long métrage, et ce qu’il dit est faux à 90%... ou alors c’est qu’il a vraiment eu les chocottes et qu’il s’est caché sous son blouson pendant tout le film (ce que les spécialistes nomment « effet Jurrasic Park », n’est-ce pas Micoud ? ;-) ).

Enfin, si le résumé est limite mensonger, cela n’empêche pas de voir un film qui, pour une fois, évite le cliché du groupe d'adolescentes débiles qui se font trucider les unes après les autres en hurlant. Il faut dire qu’avec son nombre de personnages restreint, le scénariste avait intérêt à faire durer ! Des filles qui se defendent, des agresseurs qui ne sont pas tous sur la même longueur d’onde (et pour cause !) et un film qui part joyeusement en sucette sur la fin…

Avec tous ces ingrédients, « La dernière maison sur la gauche » ne rentre pourtant pas dans ma section « horreur »… Sûrement car l’ambiance n’est pas glauque au point de me faire détourner le regard ou frissonner d’effroi sur mon siège… Il faut dire que le sang au cinéma ne me dérange pas et que les meurtres « a la Saw », bah ça me fait plus rire qu’autre chose. Les ambiances plus glauques, le suspens pesant et les dilemmes impossibles ont plus tendance à me torturer les méninges que ce film qui, finalement, ne fait que raconter l’histoire d’une vengeance.

Bref, « La dernière maison sur la gauche » mérite d’être vu pour la galerie de personnages moins stéréotypés que d’habitude mais côté scenario, ça reste parfois « gros » pour ne pas dire plus… Est-ce que ça vous réconciliera avec la catégorie « horreur » ? Pourquoi pas, sauf si la dernière scène vous fait penser que ce genre ne peut définitivement pas être pris au sérieux !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
À l’instar de notre Aja national pour La colline a des yeux, le jeune réalisateur d’origine grecque, Dennis Iliadis, montre à tonton Craven que parfois un bon ravalement de façade, loin de dénaturer un visage, peut lui redonner un certain éclat.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil