L'autre

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Patrick Mario BERNARD, Pierre TRIVIDIC
Acteurs :
  Dominique Blanc, Cyril Gueï, Peter Bonke, Christèle Tual, …
     
Genre :
  1 h 35
Durée :
  Drame
Date de sortie :
  04/02/2009
Titre original :
  L'autre
 
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2009
  84 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Une femme, la quarantaine, se sépare de l’homme qu’elle aime. Il poursuit sa vie, avec une autre. Une jalousie terrible envahit alors la première, la poussant vers une folie insidieuse. L’adaptation libre du roman d’Annie Ernaux « L’occupation, l’autre » et la Coupe Volpi de la meilleure actrice au festival de Venise pour Dominique Blanc.
.O.

Xavier
@

.O.
07/02/2009
Je plaide non coupable puisque c’est Antoine qui avait choisit le film et… qui l’a détesté ! pour ma première visite au cinéma « le Balzac », sur les champs Elysées, nous avons pourtant eu le droit a un petit concert (violoncelle + piano) fait par deux élèves du conservatoire (étant nul en musique, je laisserais Toine faire les commentaire :-p ) puis à un discours du directeur de la salle qui nous l’a joué « vendeur de lessive » avec la présentation du programme des deux prochains mois, des encouragement a voir les films qui passent dans ses salles, du passage de pommade et un couplet anti « Picard » qui, apparemment, a eu des volontés de rachat de l’emplacement il y a une dizaine d’année ce qui l’a profondément hérissé !

Bref, je faisais ma bonne action « sauvons le cinéma indépendant »… avec ma carte UGC Illimité (!) pour voir un film dont je n’avais jamais entendu parler. Le résultat ? il est assez déstabilisant et j’aurais parié que tous les tics des réalisateurs étaient la signature d’un premier film ou l’ont veut trop en faire.

Raté, le duo en est à son second long métrage ce qui lui enlève l’excuse de la découverte et n’explique pas le nombre de plans très jolis mais ne servant à rien qui parsèment le film. Je passerais sur les détails très « parisiens » avec cette histoire filmé en haut de Rosny 2 et ses RER qui ne correspondant pas (oui c’est du détail mais quand même !) et je serais par contre plus circonspect sur ce scenario qui n’arrive pas à développer cette bonne idée de départ : la jalousie de cette « autre » dont on ne connaitra jamais l’identité mais qui ne cessera de cristalliser la haine de l’héroïne.

Pouvait-on tenir 95 minutes sur ce thème ? Peut-être mais pas comme l’on fait les deux réalisateurs qui nous font passer leur film de 95 minutes pour un loooong métrage de plus de 3 heures. La débandade serait totale si il n’y avait ces quelques éclairs de lucidité, ces petites phrases prononcées par Dominique Blanc qui font mouche quand elle essaye de tirer les vers du nez de son ancien compagnon… ces petits moments permettent au film de ne pas sombrer corps et âmes dans le grotesque et justifient cet @ pour ma part.

Enfin, « L’autre » est donc un film qui ravira tous les « anti films-français » ce qui est un peu désolant mais il faut bien dire qu’il ne fait rien pour être aimé. Certains trouveront peut-être l’explication du « fantasme » convaincante mais, même si je l’ai plus que sérieusement envisagé, ça ne change pas mon avis sur le film qui est largement « passable ».
.


Première :
non critiqué
 
Studio Ciné Live :
# # # #
.O.
Formel sans être pour autant stérilement théorique, mis en scène avec une précision qui ne sclérose jamais son sujet mais lui confère au contraire une force humaine inouïe, porté jusqu’au sublime par l’interprétation de Dominique Blanc, L’autre est une secousse sismique dont on n’a juste aucune envie de se remettre.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil