Incognito

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Eric LAVAINE
Acteurs :
  Bénabar, Franck Dubosc, Jocelyn Quivrin, Anne Marivin, Isabelle Nanty, Gérard Loussine...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  29/04/2009
Titre original :
  Incognito
 
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2009
  86 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Contrôleur de bus, Lucas rêve de devenir chanteur. Il s’approprie les textes d’un membre de son groupe disparu et devient célèbre. Mais l’auteur réapparait et la nouvelle star décide de lui cacher son larcin. Il demande à son colocataire de l’aider. Quand petit mensonge devient gros problème : le premier rôle du chanteur Bénabar.
.O.

Xavier
@

.O.
08/05/2009
Il faudra que l’on m’explique la bienveillance dont ont fait preuve de nombreuses critiques vis-à-vis de ce film, mais aussi ce qui a pu faire marrer la femme assise juste a côté de nous (= Amandine, Antoine et moi) qui n’a pas cessé de s’esclaffer et de commenter tout le film comme si c’était LA comédie du siècle !

De mon côté, si certaines répliques de Dubosc m’ont fait sourire, j’ai trouvé le niveau général assez affligeant, le scenario étant la pale copie de nombreux autres films (« Ma vie en l’air » est nettement meilleur dans la catégorie « copain qui squatte chez moi depuis 10 ans ») ce qui donne un développement creux alors que la situation de départ laissait la porte ouverte à tous les excès.

On se retrouve donc avec un comparatif « avant /après » la « pseudo découverte », et les situations sont attendues, et le réalisateur ne nous déçoit pas : on vous avait montré Bénabar dans sa voiture, on vous montre Dubosc dedans qui fait l’inverse, on vous l’avait montré ne pas boire une bouteille de vin très cher, on vous montre Dubosc la liquidant… Bref, aucune surprise et ce n’est pas le passage à la campagne, qui lorgne ouvertement du côté des « Ch'tis » avec soirée « bourrage de gueule » complètement déprimante, qui relèvera le niveau.

On pourra tout juste mettre au crédit du film les passages avec des paparazzis, mais pour le reste, on frôle le néant et je ne saurais trop vous déconseiller cette comédie franchement pas terrible.
.O.


Première :
¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
(...) La justesse du scenario et des acteurs y est pour beaucoup. La direction d'acteurs aussi. Bénabar la tendresse sobre, Dubosc l'affection ingénue, l'un ne serait rien sans l'autre et, sans eux, "incognito", n'aurait sans doute pas dégagé la même sincérité. r, on n'a rien inventé de mieux que la sincérité pour trousser une vraie histoire d'amitié.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil