Divorces

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Valérie GUIGNABODET
Acteurs :
  François-Xavier Demaison, Pascale Arbillot, Mathias Mlekuz, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  14/10/2009
Titre original :
  Divorces
 
Note "critique" :
  1,50
 Classement 2009
  65 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Valentine et Alex sont mariés, avocats tous les deux, spécialistes des affaires familiales.
Dans l'exercice de leur profession, ils défendent le divorce du XXIème siècle : à l'amiable, dans la sérénité et le respect de l'autre, de préférence en garde alternée et en la famille recomposée, loin des vases casés et des atroces scènes de ménage de la génération précédente.
Jusqu'au jour où, par faute d'un banal adultère, leur couple vole en éclats. Et la réalité du divorce les rattrape : fini les beaux discours, place à la guerre... (AC)
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
27/10/2009
Valérie Guignobodet m'avait très agréablement surpris avec son premier long métrage, l'inclassable "Monique" avec Albert Dupontel... elle avait poursuivit avec "Mariages" qui avait Jean Dujardin en tête d'affiche et nous livre aujourd'hui ce "Divorces" qui n'est pas une suite du précédent puisque c'est François-Xavier Demaison qui hérite du role titre.

La réalisatrice nous livre une comédie lambda qui ne surprend que lorsqu'elle parle des difficultées des parents divorcées et des grands parents : en effet, on parle toujours des problèmes des enfants de couples divorcés mais le film lance deux trois reflexions sur les grands parents et les parents qui paraissent plutôt bien senties.

Pour le reste on a le droit au B.A.BA de la comédie : ils font faire des divorces "heureux", ils ne réussiront pas le leur... enfin, dans un premier temps car il ne faut pas abuser. On regrettera donc que le film expédie aussi rapidement les dizaines de clients entre aperçu dans les bureaux des avocats et ne se concentre que sur un couple vraiment space et peu convaincant (même si cela permet de pousser à fond la théorie du "divorce heureux").

Bref, rien de nouveau sous les trpiques avec cette comédie à peine gentilette qui vous arrachera deux trois sourire mais pas plus... dommage car dans le genre "vachard", la reailsatrice avait montré un potentiel bien plus intéressant.
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
#
.O.
Divorces ne dépasse pas le stade de la bonne idée de départ. Son scénario multiplie les personnages secondaires sans consistance et ne creuse jamais vraiment les situations imaginées. Ses comédiens semblent en outre livrés à eux-mêmes, sans réelle direction. Ce qui pousse, comme toujours, à un manque cruel de sobriété.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil