Démineurs

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Kathryn BIGELOW
Acteurs :
  Jeremy Renner, David Morse, Anthony Mackie, Brian Geraghty, Guy Pearce, …
     
Genre :
  Guerre
Durée :
  2 h 05
Date de sortie :
  23/09/2009
Titre original :
  Hurtlockers
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2009
  81 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
A Bagdad, un sergent chef, spécialiste du déminage, à la tête d’une équipe très entrainée, met ses hommes en danger. La guerre en Irak sous un nouvel angle : la réalisatrice de « Point Break » pointe la paranoïa qui guette ces soldats surexposés à une menace invisible et accrocs à l’adrénaline.
.O.

Xavier
@

.O.
23/09/2009
L’affiche était intrigante et la bande annonce convaincante… sans compter que la séance se calait parfaitement dans mon emploi du temps. Le début du film tient ses promesses et les cinq premières minutes sont parfaites avec ce premier engin à désamorcer et tous les petits à-côtés qui rendent la manœuvre compliquée (être en ville, sur un terrain compliqué, avec du monde autour…). Les cinq dernières sont du même calibre, mais entre-temps on s’ennuie fermement.

Suivre quelques jours dans la vie de cette unité de déminage consiste à attendre la fin de la « rotation » et le retour à la maison. Cela passe, on s’en doute, par de nombreux jours où il n’y a rien à faire mais ce n’est pas photogénique… Du coup, on nous fait défiler une ribambelle de bombes à déminer avec un schéma toujours identique, le trio d’acteurs évoluant peu malgré un film de plus de deux heures !

Coté personnages secondaires, le doc est une caricature grossière (on voit arriver dès le début du film la façon dont il va finir) et si les rapports « soldats / gens de la ville » sur la base sont évoqués avec un peu plus de doigté, ça ne va jamais très loin.

Bref, ce Démineurs aurait put être intéressant s'il avait mieux profité de ses décors hallucinants (on s’y croirait presque !) et de ses héros rarement mis en avant au cinéma (sauf si on compte tous les super héros qui hésitent entre le fil bleu et le fil rouge et arrêtent la bombe 0.07 sec avant qu’elle n'explose !). Malheureusement ce n’est pas le cas et le film ressemble plus à une coquille vide qu’à autre chose. C’est assez rageant.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
La cinéaste Kathryn Bigelow, connue pour ses films musclés et cérébrés tels Point Break ou Strange Days, s’engouffre dans le sillon tracé par Brian De Palma et son Redacted. Bien que moins ouvertement politisé, son film interprété par des jeunes acteurs, tous inconnus ou presque, réfléchit sur la façon de rendre compte d’une guerre à l’heure où la multiplication des images brouille notre vision. Dans ce Démineurs, chacune d’entre elles menace d’ailleurs à tout instant de nous péter à la gueule. «Vous qui entrez ici, oubliez tout espoir…».
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil