Away we go

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Sam MENDES
Acteurs :
  John Krasinski, Maya Rudolph, Maggie Gyllenhaal, jeff Daniels, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  04/11/2009
Titre original :
  Away we go
Note "critique" :
  3,66
 Classement 2009
  88 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Un couple, dans l'attente de son premier enfant, entame un voyage afin de choisir la future implantation de la famille. Le réalisateur des "Noces rebelles" profite de ce road-movie pour depeindre quelques familles et, à travers elles, la société américaine.
.O.

Xavier
@

.O.
27/11/2009
Sam Mendes… Sam Mendes… le réalisateur d’un de mes films préféré de cette décennie (« American beauty », à voir ABSOLUMENT) qui n’a malheureusement pas réussi à me convaincre par les suivants (« Les sentiers de la perdition », « Jarhead » ou « Les noces rebelles »… je n’en ai raté aucun !). L’extrait de ce « Away we go » ne me tentait absolument pas malgré UNE image vraiment superbe qui apparait au bout de 44’’ et dure moins d’une seconde (et 3 secondes dans le film => Bande Annonce ).

J’ai donc attendu d’avoir quelques echos pour me décider et cela ne m’a pas aidé puisque la moitié de ceux qui en parlaient étaient conquis tandis que les autres le classaient dans les « feel good movies », sans intérêt, voire franchement chiant. J’avoue que je serais un peu de cet avis, et qu’une fois de plus Sam Mendes me déçoit un peu.

Cette histoire de couple qui ne sait pas trop où se fixer et fait le tour des USA et se rend compte que dans toutes les familles il y a des trucs biens et d’autres qui le sont nettement moins m’a parue quand même super artificielle, et la fin quasiment évidente n’aide pas cet inventaire à la Prévert des différents type de familles qui m’a gonflé par moment.

Bref, malgré la petite musique qui va bien, les bons sentiments et tout et tout, le film fait « faux » et je ne suis pas du tout rentré dedans. Peut-être aurez-vous plus de chance ?
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Ils avancent et croisent des archétypes de couples à différents stades de leurs relation, se regardent, complices, et s'interrogent sur ces chemins de vie étrangers au leur. A l'evidence, le seul itinéraire valable est celui que l'on vit. Maya Rudolph et JohnKrasinski, en tout cas, ne ressemblent à aucun autre couple. Notre coeur leur est acquis. il n'est pas de feu plus beau que celui qui lui brille dans leurs yeux.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil