Antichrist

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Lars VON TRIER
Acteurs :
  Charlotte gainsbourg, Willem Dafoe, …
     
Genre :
  Drame Psychologique
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  04/06/2009
Titre original :
  Antichrist
Note "critique" :
  0,66
 Classement 2009
  109 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Après la mort accidentelle de leur enfant, un couple se réfugie dans une maison au cœur de la forêt. Au lieu de s’entraider, l’homme et la femme se déchirent, s’agressent, se détruisent. La violence, le sexe, la mort : un film d’horreur sur la relation entre les deux sexes.
.O.

Xavier
0

.O.
Cannes aime bien le scandale… ça tombe bien, Von Trier aussi ! Cette histoire de parents qui perdent leur enfant et vont se « ressourcer » dans leur cabane au fond de la forêt m’a vraiment laissé froid, et ce ne sont pas les deux-trois scènes explicites de sexe ni celle de violence « Saw-ienne » qui m’ont sauvé de l’immense ennui dans lequel m’a plongé ce film.

Alors, que faut-il penser de ce film ? A l’instar de « La chambre du fis », de « Still walking » et autres long métrages traitant du deuil, j’ai souvent du mal à analyser le message et je dois bien avouer que la lecture des forums m’aide. Dans ce sens, le fait que la mère mette les chaussures de son fils à l’envers me laisse encore perplexe… Quel est le message ? Sûrement qu’elle a du mal avec les hommes quand on voit ensuite la façon dont elle traite le personnage de Willem Dafoe.

Ceci n’est qu’un exemple, mais tout le film est sur le même tonneau et si j’aime bien les longs métrages qui laissent de la place au spectateur pour se faire leur idée, là j’avoue que j’ai été laissé en rase campagne (c’est le cas de le dire), et que mon intérêt pour le film, au lieu d’augmenter avec les différents indices que l’on glane au fur et a mesure que l’histoire avance, n’a fait que décliner pour finir dans un « mais quand est-ce que ça va finir », qui n’est en général pas vraiment bon pour la note du film.

Bref, on vous vendra cet « Antichrist » comme une expérience à tenter, de la même manière qu’ « Irréversible » et autres films choc et toc… Vous pouvez vous laisser tenter, perso, moi je passe mon tour (ah , je l’ai déjà vu… bon bah pas grave :-p ).
O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤ ou 0
 
Studio / Ciné Live :
0
.O.
Et la palme torve du grand n’importe quoi revient à… Lars von Trier ! Charlotte Gainsbourg n’aura en tous cas pas démérité la sienne. Toute femme ayant un jour eu la déveine de croiser la caméra malade de Lars von Trier devrait être récompensé par des ponts d’or.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil