A l'origine

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Xavier GIANNOLI
Acteurs :
  François Cluzet, Emmanuelle devos, Gérard depardieu, Stéphanie Sokolinski, Vincent Rottiers, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 30
Date de sortie :
  11/11/2009
Titre original :
  A l'origine
Note "critique" :
  3,00
 Classement 2009
  8 / 111

Résumé :
.O

xx
.O
Un petit escroc usurpe l'identité d'un chef de chantier, faisant croire qu'il est en charge de la construction d'un tronçon d'autoroute. Dans la ville, minée par le chomage, il est accueilli en héros. Mais, bientôt, l'ampleur de sa duperie le dépasse... Une histoire de dignité et de rêve social, par le réalisateur de "Quand j'étais chanteur".
.O.

Xavier
@ @ @

.O.
13/11/2009
Un film étonnant dont je n’avais jamais entendu parler. Revenu bredouille de Cannes, malgré son casting trois étoiles et son histoire « inspirée de faits réels », ce long métrage est sorti en catimini à l’ombre du bulldozer « 2012 » et du joli « Le concert », dans les salles depuis une semaine.

Ne connaissant rien du film hormis l’accroche écrite sur l’affiche du film (« escroc ou héros »), je me suis laissé embarquer dans cette histoire magistralement interprétée par une bande de comédiens quasiment parfaits : pour interpréter ce « héros », qui n’a rien d’un VRP hâbleur et jovial, mais qui cherche juste à vivre sa petite vie sans penser aux autres avant de se retrouver embarqué dans un projet plus qu’inattendu, François Cluzet tient joliment la baraque. A coté de lui, Emmanuelle Devos, Stéphanie Sokolinski et Vincent Rottiers prennent parfaitement la mesure de personnages que l’on ne peut pas qualifier de « secondaires » tant leur importance et grande (et la petite Solkolinski vole la vedette à la grande Devos !).

La caution « inspirée d’un fait réel » renforce bizarrement la beauté de l’histoire… Car aucun scénariste n’aurait réussi à pondre un scenario permettant d’avaler quelque chose d’aussi « gros » : vous vous rendez compte ? Il y aurait dans ces temps de crise, des gens qui ont envie de bosser ! Enorme, non !... Plus sérieusement, montrer l’itinéraire de ce petit escroc qui fait preuve d’un égoïsme total au départ mais qui ne va pas pouvoir conserver cette attitude malgré son envie n’était pas gagné d’avance. Mais cela donne un « beau » film, qui ne ravira pas ceux qui vont au cinéma pour se vider la tête, mais ravira ceux qui n’attendent pas une explosion toutes les trente secondes.

Bref, si vous voulez vous détendre, ce film est surement à éviter mais sinon, je vous le conseille fortement, même s'il ne sera sûrement plus a l’affiche quand vous lirez cette critique (avec 15 films qui sortent tous les mercredis, dur de faire face a la concurrence) mais les DVD existent. :o)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Cluzet, grandiose, tout en frémissement et ligne de fuite, se lézarde, met à nu l'humain derrière le mystificateur. Il n'y a plus qu'un homme dans sa vérité révélée qui se laisse aller à aimer une femme et qui sait enfin où il va : au bout de lui même.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil