The visitor

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Thomas McCARTHY
Acteurs :
  Ramón Fernandez Tejela , Richard Jenkins , Hiam Abbass ...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  29/10/2008
Titre original :
  The visitor
     
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2008
  82 / 127

Résumé :
.O

xx
.O
Un austère professeur d’économie découvre qu’un jeune couple squatte l’un de ses appartements. Le couple, clandestin, lui d’origine syrienne, elle sénégalaise, a été victime d’une escroquerie. A leur contact, Walter redécouvre la joie de vivre. Une histoire de musique, d’amitié et de rencontres sur fond d’immigration.
.O.

Xavier
@

.O.
12/11/2008
Hum Hum… comment dire… oui, le film est plein de bons sentiments et le message qu’il défend est louable mais… mais … pourquoi nous le servir sous une forme aussi convenue ???

Le vieux professeur qui n’attend plus rien de la vie mais qui est ouvert sur le monde, le jeune couple plein d’entrain (avec elle qui est plus réticente à s’attacher à ce vieil homme que lui qui aime la connexion avec le monde) et la mère du gars qui va elle aussi s’attacher à ce petit monsieur. Dites, on voudrait faire moins original on ne ferait pas mieux dans la catégorie « je ferai pleurer dans les chaumières » !.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas vraiment accroché au film car s’il ne part pas dans le happy end qui lui aurait valu une note encore plus basse, il reste quand même « énorme » dans le déroulement de l’histoire. C’est d’autant plus dommage qu’il y a une véritable énergie dans le couple et que la mère est elle aussi un personnage intrigant. Mais voir arriver 5 minutes a l’avance tout ce qui va se passer m’a enlevé tout le plaisir que j’aurais pu prendre en regardant ce film.

Côté « réflexion sur la condition humaine », on n’ira pas très loin non plus et, au final, j’ai vraiment eu la sensation de voir un film creux et sans intérêt… du coup il aura un @ pour la qualité des comédiens mais sûrement pas un « grand prix » comme celui qu’il a obtenu à Deauville (où la compétition devait pas voler bien haut cette année…).
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# # #
.O.
Un manifeste généreux et sensible couronné par le grand prix de Deauville 2008.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil