Speed Racer

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Andy WACHOWSKI, Larry WACHOWSKI
Acteurs :
  Emile Hirsch, Christina Ricci, John Goodman, ...
     
Genre :
  Aventures
Durée :
  2 h 05
Date de sortie :
  18/06/2008
Titre original :
  Speed Racer
     
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2008
  83 / 127

Résumé :
.O

xx
.O
Frère d'un pilote mythique disparu, Speed Racer est lui aussi un as du volant. Refusant les propositions d'un sponsor malhonnête, il se lance à la conquête d'un rallye exceptionnel pour sauver l'entreprise familiale. Les réalisateurs de "Matrix" s'inspirent d'une série animée japonaise et jouent avec des bolides délirants.
.O.

Xavier
@

.O.
04/07/2008
Je pars 15 jours loin de paris et quand je reviens le film, qui est sorti pendant mon absence, n'est plus joué que dans UNE salle, à l'UGC Orient Express (le cinéma le plus pourri de Paris avec les bruits de RER en fond sonore...). Tant pis : je veux voir ce film des frangins qui ont réalisé "Matrix" (excusez du peu !) et me voilà donc dans une petite salle où une vingtaine d'aficionados se sont déplacés.

Le résultat ? pas terrible sur le plan de l'histoire, délirant sur le plan visuel : quand on a passé sa jeunesse à jouer à "F-Zero" on ne peux qu'être enthousiaste devant ces voitures qui défient les lois de la pesanteur, qui jouent à "Mario Kart" entre elles tout en fonçant comme des Formule 1. Le problème, c'est qu'on est en mode "ultra jeu vidéo" et donc qu'il n'y a aucune sensation de "peur" pour le héros lors de ces courses : les accidents ne sont pas "mortels" et tout semble pris à la légère ce qui n'aide pas à faire monter la tension dramatique.

L'histoire en dehors de la course étant cousue de fil blanc avec un mix de "Charlie et la chocolaterie" pour la visite de l'usine du grand-méchant-sponsor, et de tous les films "sans grandes idées originales" pour l'histoire du gentil qui prend des baffes au début mais gagne à la fin en dénonçant les malversations des méchants...

Bref, si "Speed racer" ne mérite pas le gadin qu'il s'est pris (42 M$ aux USA et a peine 60 000 entrées en première semaine en France !), il ne mérite pas non plus qu'on s'y attarde plus que de raison et je doute qu'il trouve son public sur la longueur. J'espère juste qu'il ne sera pas fatal aux brother Wachowski qui ont quand même l'art de faire des films originaux visuellement, ce qui n'est pas donné à tout le monde.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
#
.O.
Si la seule ambition des frangins était de transposer bêtement le jeu vidéo dont est originaire cette histoire, il aurait mieux valu en confier la mise en image à des réalisateurs japonais un peu pointus et certainement plus aptes à faire des choix esthétiques cohérents. Un film pour les enfants, peut-etre, une deception certainement.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil