Martyrs

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Pascal LAUGIER
Acteurs :
  Mylène Jampanoï, Morjana Alaoui, Catherine Bégin, ...
     
Genre :
  Horreur
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  03/09/2008
Titre original :
  Martyrs
     
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2008
  85 / 127

Résumé :
.O

xx
.O.
Une fillette de 10 ans, enlevée quelques jours auparavant, est retrouvée errant sur la route. Elle n'a subi aucune violence mais reste muette. Le traumatisme subi la poursuit jusqu'à l'âge adulte. Un jour, elle pense avoir retrouver ses kidnappeurs, une famille isolée dans les bois... Vengeance et violence, par le réalisateur de "Saint-Ange".
.O.

Xavier
@

.O.
07/09/2008
Interdit aux moins de 18 ans ou de 16 ans ? Ce débat a fait connaître ce film qui, sans ça, serait surement passé inaperçu... Je ne suis pas fan du genre et je n'ai vu "Hostel" (un autre film qui avait défrayé la chronique) qu'en DVD après l'avoir emprunté à mon frangin, et laissé traîner 6 mois sur ma bibliothèque... Cette fois, je me suis dit que ça se tentait "sur grand écran", et je dois dire que le résultat me laisse perplexe. Si la fin du film justifie ce qu'on a vu avant, je trouve qu'Hostel utilisait la violence (à un degré encore plus éprouvant que ce "Martyrs") avec beaucoup plus d'intelligence en questionnant le spectateur sur ce qu'il était prêt à faire pour éprouver encore des "sensations", dans un monde où tout devient banal...

Cette fois, comme l'indique le film, on parle de martyrs et j'étais bien content qu'à la fin du film on nous donne la définition exacte de ce terme car je me suis dit, au milieu du film, qu'il faudrait que je jette un coup d'œil dans le dictionnaire pour avoir le sens exact... Après, que dire du film : d'habitude, je dis toujours que ce qui est le plus marquant au cinéma est ce qui s'approche le plus de la réalité (cf. les scènes du film "Hôtel Rwanda" qui ne font que suggérer, mais qui vous glacent d'effroi), et ce film devrait rentrer dans cette catégorie, mais j'ai "lâché", me détachant de ce qui se passait à l'écran, ce qui n'a pas été le cas de tous les spectateurs, l'une des personnes dans la salle s'exclamant qu'il faudrait "tuer le réalisateur" après l'une des nombreuses scènes de torture... Un peu rapide comme sentence (et on ne va pas me dire qu'on va voir ce film sans savoir ce qui va apparaître à l'écran) la violence étant "justifiée" sur la fin, mais le message qu'a voulu faire passer le réalisateur m'a nettement moins intéressé que celui porté par "Hostel"...

Bref, vous l'aurez compris, quitte a voir un film jugé "insoutenable", je vous conseillerais "Hostel" plutôt que "Martyrs"... Ensuite, il ne faut pas jouer les vierges effarouchées et l'on sait ce qu'on va voir lorsqu'on regarde ce genre de film donc... oui c'est interdit aux moins de 16 ans (et même à toutes les âmes sensibles) et c'est plus que mérité, mais non ce n'est pas totalement gratuit... a vous de voir si vous supportez ce genre de film ou non...
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
L'experience consiste à (...) ressentir la souffrance. Non dénué de brio, soutenue par une intrigue imprévisible le film de Laugier convaincrait davantage si il ne débouchait pas sur un climax si tartignole.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil