Les femmes de l’ombre

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Jean-Paul SALOME
Acteurs :
  Sophie Marceau, Julie Depardieu, Marie Gillain, …
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 00
Date de sortie :
  05/03/2008
Titre original :
  Les femmes de l’ombre
     
Note "critique" :
  1,33
 Classement 2008
  87 / 127

Résumé :
.O

xx
.O
Printemps 1944. Une française fuit à Londres après la mort de son mari. Recrutée par une section française d’espionnage, elle reçoit sa première mission : l’exfiltration d’un agent britannique prisonnier qui sait tout du débarquement prochain. Un hommage aux femmes de la Résistance.
.O.

Xavier
@

.O.
30/03/2008
Le problème des films comme celui là, c’est qu’on veut raconter la Résistance de parfaits inconnus qui ont agi de manière héroïque, et parfois bénéficié de concours de circonstances qui, s’ils n’avaient pas eu lieu, auraient signifié leur arrêt de mort en choisissant non pas un bataillon d’inconnu mais au contraires que des stars….

Résultat ? Ce rôle titre tenu par une Sophie Marceau qui n’est absolument pas crédible dans ce rôle de « chef » d’une équipe composée que de filles de provenances diverses qui sont réunies pour une mission quasi suicide. On suit donc les péripéties sans vraiment accrocher à cette histoire ENORME (qui pourtant est marquée du « label rouge »… enfin du label « Histoire vraie » donc impossible de rien dire dessus) qui peine à nous enthousiasmer tellement la miss Marceau vampirise l’écran avec ses allures de fille sortie d’une pub toujours bien coiffée et habillée alors qu’elle est censé traverser la France en mode furtif pour réussir une mission casse-gueule.

Bref, s’il n’y a rien à dire sur l’histoire (quoique certains trucs sont, comme le note Ciné-Live, assez « gros »), l’interprétation de Sophie Marceau m’a gâché mon film malgré la présence de la toujours appréciable Julie Depardieu, et d’une bande d’acteurs qui fait ce qu’elle peut pour exister.
.O.


Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
#
.O.
Si « les femmes de l’ombre » commence plutôt bien, les choses se gâtent rapidement. Trop d’invraisemblance dans le récit, de comportement aberrants et de coïncidences.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil