L’échange

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Clint EASTWOOD
Acteurs :
  Angelina Jolie , John Malkovich , Jeffrey Donovan ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  2 h 20
Date de sortie :
  12/11/2008
Titre original :
  The Changeling
     
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2008
  40 / 127

Résumé :
.O

xx
.O
Los Angeles, 1928. Un garçonnet disparaît de chez lui. Les recherches restent vaines mais quelques mois plus tard, la police ramène à la mère un enfant. Ce n’est pas le sien mais face aux pressions, elle se tait. A travers une histoire vraie, le réalisateur de « Million dollar baby » dénonce une société gangrenée par la corruption, et où la parole des femmes est ignorée.
.O.

Xavier
@ @

.O.
17/11/2008
Le dernier Clint Eastwood ? Il avait fait parler de lui en début d’année, de nombreux observateurs s’étonnant que Clint ne reparte qu’avec un prix « bidon » ( Prix spécial du 61e Festival) de Cannes. Personnellement, je trouve « Entre les murs » ou « Valse avec bachir » infiniment supérieurs à cet échange qui a une bonne demi-heure de trop donc… vive Sean penn (le président du jury cannois).

Alors, qu’en est-il de cet « échange » ? Déjà, il y a cette mauvaise habitude de nous dire « ceci est un film vrai » dès les premières images (je préfère quand cela se fait à la fin du film, comme dans « L’empreinte de l’ange », car on reprend ce qu’on vient de voir sous un autre jour). En gros, le réalisateur nous informe que, quoi qu’il se passe, on ne pourra pas reprocher au scenario de trop « grosses ficelles » et que, oui, cette femme était admirable.

Bon, pourquoi pas… de toute façon, les deux premiers tiers du film sont très bons : Angelina Jolie est bien loin de « Tomb Rider » et le film est autant l’histoire d’une femme à la recherche de son enfant que celle des rapports de force entre la police et la population. La police nous protège mais la police peut aussi nous asservir… la limite étant parfois mince, en 1950 comme aujourd’hui…

Bref, les rapports de force entre policier, politiques et civils dans cette Amérique du milieu du XXe siècle donne un film des plus intéressant qui devrait se finir au bout d’1h50. Malheureusement, alors que l’on pense que les lumières vont s’éclairer, le film continue et les combats de prétoire tout comme la recherche désespérée de cette femme sont, pour moi, de trop…. Même si c’est une « histoire vraie » (c’est donc pour ça qu’il y avait cet avertissement  au début du film ?).

Bref, si je reconnais une vraie force au début de ce film, la fin beaucoup trop longue lui fait perdre une bonne partie de son crédit et c’est avec une impression mitigée que l’on ressort de la salle. Le film aura la moyenne, c’est évident mais je doute qu’il soit dans mon Top10 de l’année (mais ça, on le saura dans un peu plus d’un mois ;-) ).
.O.


Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
Un mélodrame poignant d’une force imparable mais dont l’arrière fond politique flou laisse dubitatif.
.O.

Posté le : 21.12.2008
Auteur : Antoine
Note :
long
D'accord avec toi, le film commence très bien puis se perd dans des histoires qu'on pouvait s'imaginer tout seul. La seconde partie est bien longue. Clint Eastwood a l'air de bien aimer les prisons et les peines capitales. Sans pour autant passer de message.
Bref on peut partir au bout d'1h30.


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil