John Rambo

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Sylvester STALLONE
Acteurs :
  Sylvester Stallone, Julie Benz, Paul Schulze, ...
     
Genre :
  Aventures
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  06/02/2008
Titre original :
  Rambo
     
Note "critique" :
  2,84
 Classement 2008
  28 / 127

Résumé :
.O

xx
.O
Rambo vit retiré en Thaïlande. Pourtant quand des missionnaires requièrent son aide afin d'aider une communauté victime de génocide, il reprend du service et se lance à l'assaut des geôles birmanes. On est soldat ou on ne l'est pas : Rambo est de retour, 20 après ses exploits en Afghanistan.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
09/02/2008
La première fois que j’ai vu l’extrait, je n’ai pas pu m’empêcher de rigoler : Rambo revient sur nos écran et lâche deux répliques sentencieuses : « Vous avez des armes ? Non ? Alors vous ne changerez rien » puis « Vivre pour rien… ou mourir pour quelque chose… A toi de voir ».

En gros, après Rocky, on nous ressort vraiment les vieux de la vieille pour faire du pognon, c’est pas croyable !. Je n’étais donc pas vraiment partant pour voir notre ami découper des ennemis surtout qu’un article paru dans la presse américaine montrait que la boucherie était vraiment de la partie....

.... ce que confirmaient les premiers échos sur le forum d’Allociné. Ces derniers étaient pourtant plutôt positifs, disant qu’en n’édulcorant pas la violence Stallone (réalisateur de cet épisode) insufflait une force « primale » à Rambo qui en surprendrait plus d’un.

J’ai donc tenté ma chance et si le film souffre de pas mal de clichés (on va sauver la belle blonde et… pas besoin de reconnaissance de camp des « méchants » en 15’ on éclate tout) il y a quand même derrière une reflexion sur la façon dont on veut « aider » les pays en guerre et sur la différence entre cette envie (tout à fait louable) et la réalisation qui est complètement sous-estimée et qui mène à se faire rapatrier en utilisant des mercenaires prêts à tout casser pour gagner l’argent promis.

Là dessus, Stallone montre la folie des hommes ce qui semble presque justifier la « joie » de voir ces rebelles qui torturent, violent et tuent, se prendre des balles dans la tête, exploser sur les mines etc… c’est le coté plus gênant du film qui ne fait pas la différence entre ceux embringués de force dans le conflit et ceux qui prennent du plaisir dans cette position dominante. Rien sur le conditionnement des hommes, juste un classique « bons » contre « méchants » avec quelques évolutions que les « gentils » qui arrivent pour aider et soigner sont obligés de tuer pour survivre.

Bref, ce Rambo « bien serré » dispense sa dose d’adrénaline mais il ne réussira pas à faire réfléchir sur les génocides dans les pays en guerre comme peut le faire un « Hotel Rwanda » qui est moins tape à l’œil mais pousse plus à la réflexion. Pouvait-on lui demander de réussir cela ? peut-être pas donc au final le film est une « bonne surprise » même si il ne restera pas dans les annales.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
XX
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil