The Good German

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Steven SODERBERGH
Acteurs :
  George Clooney, Cate Blanchett, Tobey Maguire
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  14/02/2007
Titre original :
  The Good German
 
Note "critique" :
  1,50
 Classement 2007
  19 / 128

Résumé :
.O

xx
.O
Berlin 1945, la conférence de Postdam s’ouvre pour décider du sort de l’Allemagne vaincue. Un correspondant de guerre retrouve la femme qu’il a aimée autrefois, devenue la maîtresse d’un soldat américain profiteur de guerre. Le meurtre de ce dernier en zone russe met à jour une affaire mystérieuse. Les prémisses de la guerre froide à travers une histoire d’amour.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
23/02/2007
Des critiques plus que tièdes m'avaient presque enlevé l'envie d'aller voir ce film et puis... il y a quand même Georges Clooney dedans alors je me suis laissé tenter et j'ai eu raison car cet "ami allemand" est vraiment réussit.

Soderbergh a choisit de tourner dans les conditions d'époques (les années 40), autant au niveau des décors, de la direction des acteurs et du choix du noir et blanc. Cela donne un film plus intimiste, plus daté, sans parler des acteurs qui en retirent une certaine classe. :-)

Enfin, la technique c'est bien joli, mais sans une bonne histoire, cela ne donne pas grand chose. Et là encore, nous sommes servis puisque l'on a à peine le temps de se faire une opinion qu'il faut déjà revoir nos conclusions à la lumière d'une nouvelle information. Eh oui... nous somme à Postdam au moment où tout va très vite entre les américains, les russes et les allemands, et l'on a tôt fait de s'emmêler les pinceaux si on ne garde pas sa concentration.

Si on pourra reprocher à Clooney son côté super héros (il prend quasiment autant de coup que Bruce Willis lors d'un film d'action quelconque), il réussit avec sa classe habituelle à tenir le rôle, et Tobey Maguire est parfait. Cate Blanchett est correcte (je ne suis pas un grand fan), et au final on obtient un film qui a certes des défauts, mais reste au dessus de la moyenne. Bref : Une bonne surprise.
.O.


Première :
¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
L'emprise technique de Soderbergh est sublime, jouant des codes esthétiques comme d'une partition atmosphérique en parfaite adéquation avec l'inquiétude du contexte. Mais la desincarnation des figures emblématique du genre coince (...) ce qui prive le film du souffle romanesque auquel il prétend.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil