The Bubble

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Eytan FOX
Acteurs :
  Ohad Knoller, Alon Friedman, Daniela Virtzer, Youssef Sweid
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 00
Date de sortie :
  04/07/2007
Titre original :
  Ha-Buah
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2007
  40 / 128

Résumé :
.O

xx
.O
Trois jeunes israéliens sont amis et colocataires à Tel-Aviv. Leurs vies ne sont que peu affectées par la situation politique, jusqu’à ce que l’un d’eux tombe amoureux d’un jeune palestinien. Dans Tel-Aviv surnommée « la bulle », des histoires d’amour, de sexe, de potes ou comment survivre dans un contexte de mort et de violence.
.O.

Xavier
@ @

.O.
07/07/2007
Je n’avais pas entendu parler de ce film jusqu'à ce que je vois une fin d'une bande annonce disant « par le réalisateur de ‘‘Tu marcheras sur l’eau’’ » ce qui m’avait tout de suite mis la puce a l’oreille puisque ce dernier est tout simplement mon film N°1 de l’année 2005. C’est donc confiant que je suis allé voir ce film même si je sais, par expérience, qu’il est difficile de faire 2 films d’affilés que je mettrais dans mon Top5 de l’année (« American Beauty » suivit du moyen « Road to perdition », « Requiem For A Dream » suivit du moyen « The Foutain », « Asterix et Obelix mission Cléopâtre » et le mauvais « Rrrrr », etc... ).

Le résultat est mi-figue mi-raisin : si le portrait de ces jeunes qui vivent à fond leur vie dans un pays qui est en guerre continuelle avec ses voisins est réussit, le réalisateur a voulu trop en faire en dénonçant tout azimut les comportements des uns (palestiniens) et des autres (israéliens) ce qui, en plus du plaidoyer pour la reconnaissance de l’homosexualité, fait beaucoup et transforme le scénario en un kouglof assez difficile à digérer.

Du coup, le film est correct mais il aurait été bien meilleur si Eytan fox n’avait pas chercher à aller toujours dans des situations extrêmes (cf la fin, qui est raté pour moi) et s’était « contenter » de filmer une belle histoire d’amour dans un environnement « impossible ».

Bref, un film qui milite un peu trop dans tous les sens mais qui est sauvé par une belle bande sonore ( la superbe chanson « Song to a siren » illustre parfaitement les « sentiments » du film) et des acteurs qui nous jouent avec beaucop de naturel cette "auberge espagnole" version "Tel-Aviv" ;-)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# # #
.O.
Une histoire d'amour plan-plan, d'une sincérité touchante, qui sent le déjà vu et la tragédie à plein nez et qui répond accessoirement à la question de savoir si le pire est d'être homosexuel ou de coucher avec l'ennemi.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil