L'Ennemi intime

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Florent Emilio SIRI
Acteurs :
  Benoît Magimel, Albert Dupontel, Aurélien Recoing
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  03/10/2007
Titre original :
  L'Ennemi intime
 
Note "critique" :
  2,83
 Classement 2007
  29 / 128

Résumé :
.O

xx
.O
Algérie 1959. Dans les montagnes kabyles, un lieutenant idéaliste prend la tête d'une section chargée de traquer les rebelles. Comment affronter les horreurs d'une guerre sans nom ? Réponses à travers les itinéraires personnels et douloureux de plusieurs soldats.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
25/10/2007
Après Indigènes l'année dernière qui avait fait un carton (apparemment l'effet "Jamel" avait marché a plein), c'est cette année la guerre d'Algérie qui est sur les écran avec un succès nettement moins important. Histoire plus récente et moins bien digérée ? Brochette d'acteurs moins spectaculaire ? J’avoue que j'ai du mal à comprendre car globalement le film est meilleur.

Bien sûr, les personnages sont assez stéréotypés mais Magimel, Dupontel et compagnie réussissent malgré toutes les étiquettes que trimballent leurs personnages a nous toucher et à nous faire ressentir un peu cette sensation de perdition qu'ont dû ressentir les soldats envoyés là-bas. Une image de la bande annonce résumait l'idée qui ressort du film : un prisonnier fait brûler sa dernière cigarette d'un côté puis de l'autre pour expliquer qu'entre l'armée française d'un coté et les Fellagha (pas sur de l'orthographe :-s ) de l'autre il n'y avait pas d'échappatoire et finalement quoi qu'on fasse on trinquait. D'autres idées traversent le film comme ces soldats qui affrontent aujourd'hui des personnes qui ont combattu à leurs côtés hier, l'usage de la torture des deux côtés et l'utilisation de la peur pour dominer...

Bref, si ce film est parfois très "scolaire" et n'est pas LE film de guerre ultime (mais bon, on ne fait pas Apocalypse Now ou Platoon tous les matins), il arrive parfois à passer au dessus de cela pour faire passer quelques messages plus profonds, pour cela, il mérite d'être vu.
.O.

Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# # # #
.O.
Siri réinvente magistralement le film de guerre en offrant au conflit franco-algérien les images de fiction dont il a longtemps été privé. Les vannes sont ouvertes, et c’est tant mieux.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil