L'Age des ténèbres

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Denys ARCAND
Acteurs :
  Marc Labreche, Diane Kruger, Sylvie Léonard, ...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  26/09/2007
Titre original :
  L'Age des ténèbres
 
Note "critique" :
  1,00
 Classement 2007
  97 / 128

Résumé :
.O

xx
.O
Un type très ordinaire, père et mari pas terrible et ignoré, nourrit son malaise de ses fantasmes peuplés de femmes attentionnées et de gloire. Comment revenir à la réalité ? Une comédie satirique qui clot la trilogie après "Le déclin de l'empire américain" et "Les invasions barbares".
.O.

Xavier
@

.O.
30/09/2007
Je n'avais pas entendu parlé de ce film avant de découvrir la bande annonce au cinéma. Une bande annonce tonique qui donnait vraiment envie d'aller voir cette comédie ou le rêve semblait cotoyé un second degré plus acide.

Un coup d'oeil sur la moyenne des critiques sur Allociné (1 étoile sur 4) et surtout la lecture de la critique de Ciné Live (si on n'est pas toujours d'accord, pour une fois ils ont vraiment touché juste) m'auraient peut-être préparé a ce sentiment d'ennui qui se développe très vite dans le film puisque ce sont constamment les mêmes situations qui sont declinées à plus doif : le père qui n'arrive pas à communiquer avec sa femme (working girl exaspérante), ses filles (ah... l'adolescence), sa chef au boulot, les personnes qui viennnent le voir au bureau des reclamations etc... vous avez fait le tour une fois ? on relance la machine une seconde fois, une troisième fois et une quatrième....

Stop ! Si le realisateur epingle quelques situations ubuesques, son film tourne rapidement à vide et les incursions dans le rêve n'amene pas grand chose... il aurait été plus intéressant de creuser le filon de la copine fan de joutes mediévale qui retrouve des gens qui eux aussi ont décidé de vivre leur passion mais on passe a coté et on finit au bord de la mer pour se ressourcer ce qui fait que votre fille vous regarde différement. Trop cool...

Finalement les comédies n'ont pas le monopole de la bande annonce qui raconte tout et ce film pourrait se resumer à cette minute trente sympathique qui repetée, etirée en quasiment deux heures nous fait friser l'overdose.
.O.

Première :
¤
 
Ciné Live :
#
.O.
Avec un humour subversif, le cinéaste canadien se plait à écorner la feuille d'érable. Dommage qu'au bout d'une demi-heure le film se repète et nous plonge dans les ténèbres de l'ennui.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil