Goodbye Bafana

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Bille AUGUST
Acteurs :
  Joseph Fiennes, Dennis Haysbert, Diane Kruger,...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 00
Date de sortie :
  11/04/2007
Titre original :
  Goodbye Bafana
 
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2007
  34 / 128

Résumé :
.O

xx
.O
Afrique du Sud, 1968, sous le régime de l'Apartheid. Un Afrikaner devient le gardien chargé de surveiller Nelson Mandela et ses camarades à Robben Island où ils sont internés à vie. Il parle leur langue et est donc qualifier pour les espionner. Mais au contact du leader africain, le policier s'interroge... L'éveil d'une conscience par le réalisateur de "La maison des esprits".
.O.

Xavier
@ @

.O.
23/04/2007
2h pour nous raconter 30 ans de "vie commune" entre Nelson Mandela et son geôlier "préféré" sans tomber dans les clichés hollywoodien est-ce possible ? L’affiche nous indiquait que le film était réalisé par un double lauréat de la Palme d'Or de Cannes ce qui laissait le droit de rêver...

Le résultat est malheureusement convenu et le film nous montre toutes les étapes imposées dans la vie de ce gardien de prison qui avait, plus jeune, un copain noir qui lui a appris l'Afrikaner. Grace à ça, il monte plus facilement en grade dans son métier de gardien de prison et si, au début, il va faire consciencieusement son métier estimant que les noirs sont des sous-hommes qui ne mérite pas mieux que la prison en cas de rébellion ensuite, au contact de Mandela, il va commencer à réfléchir et se dire que peut-être qu'il fait fausse route et donc s’instruire avant de l'aider en laissant passer des informations, etc...

Rien de surprenant dans ce film qui nous montre un Mandela toujours zen et un gardien fringant ce qui est « normal » puisque le livre adapté a justement été écrit par ce gardien qui n'aura peut-être pas été très objectif au moment de l'écriture (des échos entendu ça et là disent que si le gardien a bien aidé Mandela, c'est relativement tard quand il a commencé à sentir que le temps de l'Apartheid était compté...

Bref, le film fait formaté ce qui casse l'émotion que l'on devrait ressentir lorsque l'on regarde cette "petite histoire" qui a eu une influence directe sur la "grande Histoire". Au final, on n'apprend pas grande chose et le film est parfois ennuyant. Dommage.
.O.


Première :
¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
Bille August ou l'art de gacher un poignant et auguste sujet. (...)
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil