Alpha Dog

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Nick Cassavetes
Acteurs :
  Emile Hirsch, Justin Timberlake, Sharon Stone,...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  28/03/2007
Titre original :
  Alpha Dog
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2007
  29 / 128

Résumé :
.O

xx
.O
Un dealer enlève le jeune frère d'un homme qui lui doit de l'argent. L'otage trouve la situation excitante (trois jours de bringue sans les parents) mais la police traque la bande... Inspirée de faits réels, une virée vers l'enfer par le réalisateur de "She so lovelly".
.O.

Xavier
@ @

.O.
30/03/2007
Je n'avais pas vu la bande annonce et je n'avais pas lu le pitch mais l'affiche me bottait bien alors... va pour Alpha Dog !

Le début du film, et plus exactement son générique, m'a laissé perplexe avec toutes ces images de gamins qui s'éclatent : en fait il est expliqué dans la bande annonce (drôle de choix) que ça nous montre que tous les personnages que nous allons voir ont vécu une enfance heureuse et donc que s’ils ont mal tourné, ce ne sera pas de la faute à leurs 15 premières années d'existence...

Why Not et de toute façon, c'est vrai qu'elles donnent le sourire ces images et qu'elles tranchent bien avec la suite du film puisqu'on rentre dans le monde des petits dealers violents et machistes (les filles ont pas vraiment la "côte" dans le film) qui s'embrouillent vite entre eux et fument trop.

Jusque là, rien de bien neuf, et c'est le kidnapping d'un gamin (censé avoir 15 ans dans le film, joué par un mec qui en a 18 et qui du coup parait pas si jeune... mais passons), à l'improviste, qui va changer la donne. Alors que va-t-il se passer ? Course poursuite entre police et gangster ? Séquestration de l'otage et méga fusillade ?
Pas vraiment car le gamin entre crise de l'adolescence et syndrome de Stockholm, ne va pas être malheureux dans ce monde qu'il ne connaît pas mais qu'il va vite apprécier à force de parties de consoles de jeux endiablées, de fêtes alcoolisées et autres réjouissances à plusieurs.

Si cela manque de finesse au niveau de l'histoire, la belle brochette d'acteurs permet au film d'avoir un rythme appréciable... on se demande certes où l'on va car Cassavetes Junior affiche de temps en temps à l'écran le nom des personnages rencontrés et leur statut : "témoins N°1", "témoins N°2 et 3 ", "témoins N°35 à 52"....

La réponse arrivera dans le derniers tiers du film, plutôt faiblard. Car si le réalisateur a bien mené sa barque jusque là, il sombre avec ses personnages, ne sachant pas trop comment finir son film : il est tiré d'une histoire vraie donc nous relate ce qui s'est passé en 1999, mais sans âme, sans réussir à nous faire vraiment réfléchir sur le caractère inéluctable des évènements .

Bref, il y avait quelque chose à faire de cette histoire et si le film s'en tire honorablement grâce à sa brochette d'acteurs impeccable, l'histoire aurait mérité un meilleur traitement et une fin mieux maîtrisée. Du coup le film est à mettre aux côtés de ses prédécesseurs qui ont traité ce sujet, parfois moins bien mais souvent mieux (cf les films de Larry Clark), et il s'en tirera avec la moyenne mais pas plus.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
Inspiré de faits réels et sur un thème ado-crimino-social à la Larry Clark, Alpha Dog réhabilité la signature redoutée de Nick Cassavetes.
.O.

Posté le : 04.12.2007
Auteur : Yann
Note :
Bien aussi
Je savais pas à quoi ressemblait Justin Timberlake, maintenant j'ai une vague idée. Je savais même pas qu'il avait fait des films. Bref, j'étais à la rue.
Je suis assez d'accord sur le fait que la fin méritait mieux. Et que le film, globalement, est pas mal.


Posté le : 29.04.2007
Auteur : adline et roland
Note :

tout pareil !!! :)


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil