300

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Zack SNYDER
Acteurs :
  Gerard Butler, Lena Headey, Rodrigo Santoro...
     
Genre :
  Aventures
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  21/03/2007
Titre original :
  300
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2007
  90 / 128

Résumé :
.O

xx
.O
Afin de défendre la Grèce que convoite le roi de Perse Xerxès, le roi de Sparte Leonidas et 300 guerriers prennent les armes. Inférieurs en nombre mais solides et forts de leur qualités guerrières, ils affrontent l'ennemi au cours de la fameuse bataille des Thermpopyles. Une adaptation sauvage et audacieuse de la BD de Frank Miller.
.O.

Xavier
@

.O.
21/03/2007
La bande annonce et l’affiche vous préviennent : si vous craignez de voir du sang, passez votre chemin, sinon bienvenue en enfer ah ah AH AH (rire diabolique).

Désolé mais ce film qui ressemble plus à un jeu vidéo, avec différents niveaus qui verront les spartiates combatte des barbares, des éléphants, des monstres, des rhinocéros, des magiciens, des immortels, des gros méchants etc… est quand même, sur le plan de la « psychologie des personnages » (spéciale dédicace à ma petite cousinette), proche du néant. Et pourtant, il y avait de quoi faire, en expédiant un peu moins l’initiation des Spartiates pour expliquer leur façon d’agir, expliquer pourquoi partir à 300 et mourir quasiment certainement ne leur faisait pas peur. On le comprend bien sûr en filigrane, mais Snyder à préféré nous montrer 300 gars quasi-invincibles alors que lorsqu’il revient au village, il réussit parfaitement le portrait des femmes, des sénateurs ou des oracles.

Du coup, lorsqu’on revient voir les combattants, on se fiche un peu du combat qui nous montre des jambes ou des têtes voler dans tous les sens, sur des chorégraphies méga marrantes : ils sont censés avoir une marée humaine en face d’eux, mais ils affrontent un à un les adversaires en faisant des doubles boucles piquées dans un cercle de 5 mètres !. Autre chose, puisque ce sont des immortels, on ne sait pas si ils ont des pertes sauf lorsque le narrateur nous dit que « quelques-uns ont péri » ou lorsque c’est un personnage important qui se fait blesser…

Bref, je ne voyais pas ces 300 comme des supers-héros d’où ma déception à la vision du film, je voyais plus des hommes endoctrinés dès leur plus jeune âge à combattre, combattre et combattre et donc prêts à aller au combat quoiqu’il arrive pour au mieux trouver la victoire, ou au pire trouver « une belle mort ». Ce n’est pas le parti pris de Snyder qui a décidé de faire un film où tous les plans sont retravaillés numériquement ce qui, sauf à de rares exceptions, n’apporte rien quand on le compare a un « Gladiator » et ses multiples plans sublimes. « Gladiator », un autre peplum qui avait, lui, un souffle qui nous transportait pendant tout le film, lors des batailles ou des intrigues… Gladiator, un film tellement meilleur que ce 300 sans âme.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# # # #
.O.
Lyrique et baroque, entre mythologie et Histoire, une fresque épique d'une stupéfiante puissance visuelle.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil