28 semaines plus tard

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Juan Carlos FRESNADILLO
Acteurs :
  Robert Carlyle, Rose Byrne, Jeremy Renner, Harold Perrineau, ...
     
Genre :
  Horeur
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  19/09/2007
Titre original :
  28 Weeks Later
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2007
  93 / 128

Résumé :
.O

xx
.O
Après les terribles attaques d'une population transformée en zombie à cause d'un virus, tout semble rentré dans l'ordre. A Londres, un homme retrouve ses enfants et doit leur avouer que leur mère est morte. C'est en tout cas ce qu'ils croient tous... une suite au film de science-fiction et d'horeur "28 jours plus tard".
.O.

Xavier
@

.O.
22/09/2007
Hum... je suis allé vérifié ma note du 1er opus : c'était @@ (-) avec des regrets sur la manière dont l'histoire était traitée... et bien là c'est copie conforme sauf que c'est une suite donc on n'est plus bluffé par les rues de Londres vidées de toute leur population et la note s'en ressentira.

Pourtant le film part sur de très bonne base : les 5 première minutes sont terribles même si l'on sent déjà l'entourloupe qui ne manquera pas de se confirmer par la suite... La suite ? un Londres qui est jugé sain ce qui permet la reintroduction de personnes dans la ville sous controle des militaires (bah oui il n'y a pas que les ours dans les Pyrénnées qui ont le droit a ce traitement !).
Des adultes, mais aussi des enfants qui ne respecteront pas les interdits (c'est normal ce sont des gosses) ce qui va mener à la catastrophes (rhooo on l'aurait pas deviner).

La catastrophe, c'est l'entourloupe dont je parlais au début qui fait que les zombies reviennent (au passage on se demandera comment un civil peut accéder à toutes les zones même celles des miliatires... ) et bien evidemment ça part en cacahuète. Il reste encore un tier de film quand le napalm est deversé sur la ville (vive les images de synthèse mega mal faites) et la suite ne sera qu'une suite de "il faut sauver le soldat qui a l'anti-virus" (enfin le gamin) chacun sacrifiant sa vie pour lui avec un beau discour avant... pendant ce temps là un des zombies revient periodiquement pour notre "plus grand plaisir" (second degré bien sur :-( ) et le suspens est à son comble ; vont-il s'en sortir ????

Reste quelques scènes marquantes qui sauvent le film du 0 pointé, comme celle de l'helicoptère ou celle de la descente dans le métro avec pour seule lampe une lunette de visée nocturne... là enfin on s'y croit et on se dit qu'à la place des morveux on serait pas zen... evidement le film se finira comme on l'attendait et on a même le droit à un clin d'oeil avec la tour Eiffel pour un possible "28 mois plus tard"... euh... si je peux l'eviter je pense que je ne m'en priverais pas.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# # #
.O.
Une suite supérieure à son modèle. D'une redoutable éfficacité, elle donne au genre l'un de ses meilleurs exemples.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil