Les Bronzés 3 - amis pour la vie

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Patrice LECONTE
Acteurs :
  Thierry Lhermitte, Gérard Jugnot, Josiane Balasko...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  01/02/2006
Titre original :
  Les Bronzés 3 amis pour la vie
 
Note "critique" :
 
1,66
 Classement 2006
  99 / 109

Résumé :
.O

xx
.O
Popeye, Gigi, Jérôme, Bernard, Nathalie et Jean-Claude se sont rencontrés dans un club de vacances en 1978. Ils se sont revus au ski. Ils se retrouvent désormais chaque année dans un hôtel dont Popeye, marié à une Italienne fortunée, est le vague gérant. Dans la série "Que sont-ils devenus", le portrait de famille d'une joyeuse équipe.
.O.

Xavier
0

.O.
02/02/2006
Après tout le battage médiatique autour de ce film et les attentes (27 ans tout de même !) nées par le visionnage et re-visionnage des deux premiers épisodes cultes, difficile de ne pas être déçu.

Il faudra donc revoir ce film à tête reposée pour mieux définir sa "vraie" valeur car mon jugement, à la sortie de la salle, est vraiment sévère. Si l'on retrouve avec plaisir toute la petite bande, les gags font rarement mouche (et les meilleurs sont bien évidemment dans la bande annonce du film) et tombent souvent à l'eau (le coup de la griffe mystérieuse, Jugnot paralysé...).

Bref, si c'était un premier film, je pense qu'il se serait fait descendre par la critique ET par les spectateurs... ce n'est pas le cas et la notation sur allociné (la moyenne pour les critiques, idem pour les spectateurs) me fait penser que l’on est gentil avec eux pour « services rendus » et que l’objectivité en prend un coup.
Enfin, pas de problème pour le film qui n’avait même pas besoin d’un bon bouche à oreille pour tout exploser : il voguera de toute façon vers les 10 millions de spectateurs et, au final, on se dit que les acteurs auraient bien eu tort de ne pas venir chercher le gros cachet qu'ils n'ont pas eu pour les deux premiers. Par contre, pour un "bronzés 4", je pense qu'ils ont intérêt à s'abstenir ou alors ils vont au devant d'une bonne désillusion.
.O.

Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# # #
.O.
La légende du Splendid a encore frappé. Un feu d'artifice en puissance dont les fans s’amuseront sans doute à décortiquer chaque seconde. Rendez-vous dans vingt-sept ans ?
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil