Le prestige

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Christopher NOLAN
Acteurs :
  Hugh Jackman, Christian Bale, Michael Caine...
     
Genre :
  Aventures
Durée :
  2 h 10
Date de sortie :
  15/11/2006
Titre original :
  The prestige
 
Note "critique" :
 
3,00
 Classement 2006
  10 / 109

Résumé :
.O

xx
.O
Au XIXème siècle, à Londres, deux hommes, magiciens surdoués, sont promis à un glorieux avenir. Mais une compétition forcenée les pousse à s’affronter avec violence. Par le réalisateur de « Memento » et « Insomnia », qui mêle les élans de la science et ceux de la magie, une quête de perfection de d’immortalité.
.O.

Xavier
@ @ @

.O.
17/11/2006
Quel type de film vais-je voir ? C’est la question que je me posais au moment de rentrer dans la salle car après un « Memento » exceptionnel, mister Nolan s’est un peu fourvoyé dans « Insomnia » avant de carrément se perdre dans « Batman Begin’s » ce qui est un poil gênant quand on voit qu’à chaque fois le matériau qu’il avait sous la main ( « Insomnia » étant un remake et « Batman ».. bah pas besoin de le présenter !), la bande d’acteur, … permettait normalement de faire de bons films.

Aller, pas d’a priori : je n’ai de toute façon lu que le pitch et un affrontement entre deux magiciens au XIXème siècle ça m’intrigue suffisamment pour que l’envie de voir le film soit présente et que ce 15 novembre soit coché sur mon calendrier de cinéphage depuis un petit moment.

2h10 plus tard je suis… rassuré : On a retrouvé Christopher Nolan ! Si le film n’est pas au niveau de Memento, l’histoire est rondement menée et le casting est royal : Christian Bale est parfait et Hugh Jackman fait un bon contre point (ce qui est nécessaire pour avoir une « bonne » confrontation) tandis que les filles arrivent à s’en sortir malgré leur emprise moindre sur l’histoire.
L’histoire… elle nous fait osciller entre des moments d’excitation, de questionnement et d’autres où une pointe de déception se fait sentir mais il ne faut pas oublier que c’est un film sur la magie et, lorsqu’on regarde quelqu’un faire un numéro, on est excité, on cherche le « truc », on cogite et on attend de savoir comment ça marche… avant d’être déçu quand on apprend la petite feinte qui nous a échappé et que l’on se dit « ah, ce n’est « que » ça »…
Le film reproduit cet effet de montagne russe tout en conservant une histoire suffisamment tarabiscoté pour que le spectateur ne laisse pas son cerveau au repos et se demande lequel des deux s’imposera, réussira car on sent bien que la cohabitation est impossible et que ça ne sera pas un happy end.

Voilà, vous rajouterez a tout cela quelques scènes somptueuses (celle dans le champ avec les ampoules électriques, que l’on aperçoit rapidement dans la bande annonce, m’a vraiment enchanté) et vous obtiendrez un film solide qui mérite vraiment le détour :-)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# # #
.O.
Un Hugh Jackman obscur et étincelant au cœur d’un tour orchestré de main de maître par Christopher Nolan, roi de l’entourloupe.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil