Babel

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Alejandro González INARRRITU
Acteurs :
  Brad Pitt, Cate Blanchett, Gael Garcia Bernal, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 25 
Date de sortie :
  15/11/2006 
Titre original :
  Babel 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2006
  88 / 109

Résumé :
.O

xx
.O
Un couple de touriste américains, deux jeunes Marocains, une nourrice et deux enfants et une adolescente japonaise sont les protagonistes de ce film puzzle.
Le réalisateur de « amours chiennes » et « 21 grammes » emmêle les histoires sises sur trois continents, montrant la solitude déchirante des êtres humains.
.O.

Xavier
@

.O.
16/11/2006
Il y a des films qui m’attirent juste sur… leur titre ! Oui c’est idiot mais c’est comme ça : avant même de voir le casting, de lire l’histoire, de voir l’affiche et de savoir que ce film avait été très bien accueillit à Cannes la sonorité du titre, les mystère qu’il éveillait (je connaissais la tour de Babel mais je n’ai appris l’histoire qu’en lisant le magazine d’UGC lol) m’ont donné envie d’aller voir ce film.

Résultat ? Un film démonstratif au possible qui nous joue le coup du « une action faite a Tokyo peut avoir des conséquences au Maroc et aux USA »… vous savez, le célèbre « effet papillon » !. Bon, pourquoi pas mais monsieur Inarritu nous joue le thème du manque de communication dans les grandes largeurs et c’est méga saoûlant : alors au choix vous avez la fille muette dont la mère c’est suicidée et qui a du mal avec les garçons, la nounou qui est en situation illégale aux USA mais qui retourne quand même au Mexique pour le mariage de son fils et qui doit emmener les deux enfants d’un couple car... eux sont au Maroc pour se « remettre d’aplomb » car il y a de l’eau dans le gaz mais la femme est victime d’une balle perdue ce qui fait que le mari comprend qu’il tenait à elle….

Bon, j’arrête là, vous comprendrez que le film nous sort toute la palette des grands sentiments avec une histoire qui tient a peine debout ce qui n’empêche pas le film de durer plus de deux heures.

Bref, vous avez besoin d’une dose de « le monde est pourri mais c’est pas notre faute » allez y mais moi quand je vois le film je me dis plus que les personnages agissent vraiment n’importe comment (surtout la nounou) et la seule histoire qui m’a accroché est celle du père marocain et de ses deux fils (et c’est malheureusement la plus secondaire du film).
.O.


Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# # # #
.O.
Généreux dans son propos, éblouissant dans sa narration, Babel charrie un flot ininterrompu d'émotions au fil de cette épopée déchirante et humaniste. Et un grand acteur renaît : Brad Pitt.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil