Arthur et les Minimoys

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Luc BESSON
Acteurs :
  Freddie Highmore, Mylène Farmer, Mia Farrow, ...
     
Genre :
  Aventure
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  13/12/2006
Titre original :
  Arthur et les Minimoys
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2006
  33 / 109

Résumé :
.O

xx
.O
Arthur, dix ans, vit avec sa grand-mère menacée d’expulsion par un très vilain promoteur. Le jeune garçon tente de découvrir le secret du trésor de son grand-père mystérieusement disparu… Le dernier long métrage de Luc Besson, qui mêle prises de vues réelles et images en 3D.
.O.

Xavier
@ @

.O.
18/12/2006
J’avoue que je ne savais pas trop quoi attendre de ce film : je ne connais pas du tout les livres (qui sont paraît-il connu…) et Luc Besson qui se lance dans le film « pour enfant », je demandais à voir. Le résultat ? Un film sympathique qui ne casse pas des briques mais qui se regarde assez bien.

En fait, il se regarderait même très bien si les scènes en « live » étaient plus intéressantes (le repas de fin avec les policiers à table est vraiment cul-cul) et si le film avait été un peu plus original. En effet, on pense à « Charlie et la chocolaterie » (ça c’est à cause de la bouille de Freddie Highmore qui jouait déjà dans le film de Burton) et le scénario n’est pas d’une grande originalité puisqu’il pompe à droite à gauche (avec l’épée qui ressemble fort à Excalibur, le passage au monde miniature, etc…) et que les clins d’oeils à « Pulp fiction » ou « Star Wars » sont assez appuyés.

Enfin, au milieu de tout cela, les Minimoys ont quand même une bonne bouille et la bataille sur un disque vinyle dans une boite branchée des Minimoys vaux, à elle seule, le coup d’être vue.

Bref, rien de grandiose mais le film vaux mieux que les derniers Disney en 2D et même que quelques Pixar (même si ces derniers avec « Cars » semblent avoir retrouvé la recette magique) et il remplira sûrement les salles comme « film à destination des enfants pour Noël 2006 » et ce sera bien plus mérité que « Happy feet » (mais c’est une autre histoire ;-) ).
.O.

Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# # #
.O.
Le grand enfant que prétend être Luc Besson trouve enfin un terrain de jeu à sa taille. Ludique et imaginative, son incursion dans la 3D est une réussite.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil