Paradise now

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Hany ABU-ASSAD
Acteurs :
  Lubna Azabal, Hiam Abbass, Kais Nashef...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 25
Date de sortie :
  07/09/2005
Titre original :
  Paradise Now
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2005
  25 / 95

Résumé :
.O

xx
.O
Deux palestiniens, amis depuis l'enfance, ont été désigné pour commettre des attentats à Tel Aviv, en devenant des bombes humaines. Passés du coté israélien, ils rencontrent une jeune femme qui tente de les convaincre de renoncer. 48 heures d'attente, de réflexion, de souffrance face à un monde sans avenir. Prix du meilleur film européen à la Berlinale 2005.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
09/09/2005
Difficile d'analyser ce film qui a quand même le mérite d'aborder un sujet "inédit" en tout cas sous cet angle. En effet, faire le pari que des gens se déplaceraient pour voir un film sur des kamikazes était tout de même osé.

La première partie du film est d'ailleurs "étonnante" : on suit deux copains qui vivotent avec plus ou moins de réussite et si l'on devine qu'il risquent bien d'être les fameux kamikazes, rien ne laisse penser dans leur vie de tous les jours qu'ils ont une raison particulière de faire cet acte désespéré. Quand on vient leur rappeler qu'ils se sont un jour proposé pour être une de ces "bombes humaines" et qu'on les voit douter on est aussi déstabilisé qu'eux. Quoique, l'un semble "mieux" prendre la nouvelle que l'autre et le film choisit celui qui n'a pas de petite amie et qui vient de perdre son boulot etc... On sent alors que ces deux personnages vont permettre aux réalisateurs de nous montrer d'un coup deux personnes différentes et donc deux motivations différentes. C'est la que le film, par ailleurs bon, pêche : on sent de temps en temps la demonstrandio un peu forcée et ce n'est pas le passage des deux en Israël qui va changer la donne...

Je n'en dirais pas beaucoup plus pour ne pas raconter tout le film mais sans verser dans le MEGA spectaculaire, Abu-Assad arrive à montrer autre chose que ce que l'on voit au 20h (et qui malheureusement est assez "banalisé" : attentat suicide à XYZ, ABC morts et hop, info suivante). Bien évidement, expliquer les motivations de ces hommes sans tomber du coté du reportage TF1 dans une école de fanatique "formant" ces futurs bombes est assez saint, mais la démonstration est parfois trop scolaire ce qui m'a un peu gêné. Reste cette dernière image et ce générique de fin qui a lui tout seul fait plus de bruit que n'importe quelle explosion.

Bref, un film "spécial" qui a le mérite d’exister. Maintenant, reste à savoir ce que vous en attendez (et personnellement, je n'arrive pas encore trop à savoir ce que j'en attendais) mais il y a quand même quelque chose à en tirer.
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
Hany-Abu-Assad s'entoure de mille précautions louables pour réussir son pari d'approcher l'humain derrière le terroriste. Son acuité est parfois inattaquable, mais sa rigueur parfois réfrigérante.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil