Millions

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Danny BOYLE
Acteurs :
  Alex Etel, Lewis McGibbon, James Nesbitt...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  06/07/2005
Titre original :
  Millions
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2005
  60 / 95

Résumé :
.O

xx
.O
Alors que l'Angleterre s'apprête à passer à l'euro, des voleurs mettent la main sur un stock de vieux billets de livres sterling destinés à l'incinération. Un sac tombe par hasard entre les mains de deux jeunes frères, qui décident e jouer les Robin des bois ! Une adaptation du roman de Franck Cottrel Boyce.
.O.

Xavier
@

.O.
07/07/2005
Qui n'a jamais rêvé de gagner au loto ? Bien sur, pour cela il faut jouer et ce n'est pas le cas de tout le monde. Alors, qui n'a pas rêvé de se réveiller un matin très riche (sans se soucier d'ou proviens l'argent) ?? je crois qu'on peut tous répondre : Moi !!!.

Alors, qu'est-ce que va nous montrer Danny BOYLE qui a choisit de traiter le sujet a partir des actions de deux enfants (8 et 10 ans) alors qu'on l'a plus vu fricoter avec les zombies (28 jours plus tard) ou les Petits meurtres entre amis... Réponse : pas grand chose !

Le film manque de rythme et si les enfants ne sont pas responsable avec Damian qui vois des Saints partout et récite leurs états de service (!) ou Anthony plus roublard et intéressé par ses affaires que celles des autres (la scène avec les gamins en garde du corps ça m'a fait marré) mais ce sont les adultes qui sont vraiment sans intérêt mais plu grave, un scénario qui ne cherche pas à faire rêver mais reste très terre a terre : 30 minutes à peine après le début du film, on apprend d'ou viens l'argent et le méchant gangster apparaît (avec ces bruitages a 2 balles pour nous prévenir qu'il est dans le coin)...

Bref, ce film manque cruellement de magie et reste souvent trop terre a terre passant ensuite a la question "comment changer l'argent" plutôt que "comment le dépenser rapidement" qui était plus sympa.
Bref, une film avec une bonne idée de départ mais très mal exploitée, cela donne une étoile mais pas plus...
.O.

Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
Une fable contemporaine sur l'enfance et le deuil, qui, bien qu'embrouillée sur le final, brille par la clarté et les délicieuses excentricités religieuses de son jeune héros.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil