La Moustache

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Emmanuel CARRERE
Acteurs :
  Vincent Lindon, Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 25
Date de sortie :
  06/07/2005
Titre original :
  La Moustache
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2005
  95 / 95

Résumé :
.O

xx
.O
Un beau matin, un homme rase la moustache qu'il porte depuis des années, par jeu, pour voir la tête de son entourage. Mais personne ne semble remarquer cet évènement et pire, lui affirme qu'il n'a jamais eu de moustache ! De quoi devenir fou... Comédie existentielle et crise de couple d'après le roman du réalisateur.
.O.

Xavier
0

.O.
07/07/2005
Et un film-français-à-la-con, un ! Oui, à servir en terrasse car quitte à dormir pendant une heure et demie autant bronzé un peu... "La Moustache" ou comment faire un film compréhensible uniquement par le réalisateur (accessoirement auteur du bouquin dont est tiré le film) et - peut-être - ceux qui ont lu ce fameux livre qui parait-il est exceptionnel.

Si je n'en doute pas, ce n'est en tout cas pas le film qui me donnera envie de me précipiter dans la librairie la plus proche pour vérifier car j'ai plus eu l'impression d'assisté a un assemblage désordonnée qu'a une véritable réflexion comme pouvait le laisser supposer le premier tiers du film. Car la question se pose : la moustache a-t-elle existée ? on pense que oui, avant d'avoir des arguments en faveur du oui et du non... pire que pour le referendum et finalement ce n'est pas l'abstention qui guète mais le désintérêt total avec une dernière partie con-con ou l'on se retrouve à HongKong comme ça avec une histoire qui recommence a moitié mais se finit toujours pas.

Bref, il n'y a pas grand chose à tiré de ce film (si : Emmanuel Devos que j'ai adoré dans "Sur mes lèvres" n'a depuis jamais vraiment confirmé) qui ne peut que renforcer la mauvaise image que le public à des films français (quand je pense aux deux femmes derrière moi qui, en parlant de se film disaient allez voir un truc "pas prise de tête", j'en rigole encore).
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# # # #
.O.
Immersion en eaux troubles dans la tête d'un homme à la dérive. Un chef d'oeuvre obsédant, tirant vers le fantastique, hanté par la composition prodigieuse de Vincent Lindon.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil