Violence des échanges en milieu tempéré

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Jean-Marc MOUTOUT
Acteurs :
  Jérémie Renier, Laurent Lucas, Cylia Malki, Samir Guesmi, Olivier Perrier...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  14/01/2004
Titre original :
  Violence des échanges en milieu tempéré
     
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2004
  21 / 81

Résumé :
.O

xx
.O
Frais diplomés, un jeune homme est fier d'avoir été embauché par un important cabinet de consultants en entreprises. Sa première mission : préparer le rachat d'une usine de province par un gros groupe. Une étape qui passe par la selection du personnel à licencier. Entre les exigences d'un emploi et les convictions personnelles, comment s'opère le choix ? La vision d'une société où règnent profit et manipulation.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
02/02/2004
Jérémie Rénier est excellent dans ce film ou son entrée dans la vie active l'oblige à faire choisir un peu trop souvent à son gout entre bien faire son travail et se garder une conscience irréprochable. L'histoire, assez fine, ne nous sert pas un héros invulnérable, sans peur et sans remords.

Du coups, comme lui, on se pose des questions, on a envie de se battre pour ces employés qui ne sont plus maitres de leurs destins, ou plutôt qui lors de leur passage dans son bureau, remettent leur destin entre ses mains. Comme lui, on a envie de tout envoyer balader, avant de se faire recadrer par le boss car, en effet, de toute façon si ce n'est pas lui qui le fait, ce sera un autre. Moment de doute : pourrais-je vivre avec ça sur la conscience ? pour un "simple" travail, cela parait déjà dur comme décision à prendre mais derrière cela se cache toute la difficulté de dire oui ou non lorsque l'on est un simple maillon d'une chaine carnivore.

Bref, ce film fait réflechir et, même si c'est poussé le bouchon un peu loin, on peut voir une analogie avec la ligne de défense de certains allemands nazis qui disaient n'être que des petites mains dans une machines infernales. Doit on pardonner ou pas, doit on accepter ou pas de jouer se rôle ? plein de bonnes questions qui font... un bon films ! :-)
.O.

Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
Une plongée dans les arcanes de l'entreprise, déroutante dans sa construction, saisissante lorsqu'elle se teinte d'humanisme. Un grand rôle pour Jérémie Rénier.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil