Resident Evil : Apocalypse

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Alexander WITT
Acteurs :
  Milla Jovovich, Sienna Guillory, Oded Fehr, Thomas Kretschmann, Jared Harris...
     
Genre :
  Science-Fiction
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  06/10/2004
Titre original :
  Resident evil : apocalypse
     
Note "critique" :
  1,33
 Classement 2004
  75 / 81

Résumé :
.O

xx
.O
Après les terribles évènements qui ont ravagés le complexe scientifique d'Umbrella corporation, Alice a survécu. Mais son métabolisme a été modifié : ses nouveaux pouvoirs lui valent la faveur de pouvoir affronter, avec quelques survivants, un virus mortel. Une aventure qui oppose les humains à des armes biogénétiques.
.O.

Xavier
0

.O.
06/10/2004
Comment faire passer un film moyen pour un chef d’œuvre ? faite lui une suite aussi nulle que ce Résident Evil 2… ensuite, quand vous regarderez le N°1 vous n’en reviendrez en constatant tout ce qui était bien fait dans le film original.
Lorsque l’on va voir un film avec des zombies (puisque le partie pris n’est pas celui du jeu ou l’intelligence permet de débloquer la situation mais juste celui de « la survie en milieu hostile ») on s’attend à voir des créatures plus moches les unes que les autres et qui donnent la chair de poule AU SPECTATEUR !

Manque de chance, a priori c’est le cameramen qui avait peur car le floutage-ralenti à chaque fois que les zombies sont à l’écran c’est vraiment lourd. Du coup, le film a été interdit au moins de 12 ans… mais on se demande bien pourquoi !… enfin, niveau histoire, il y avait de quoi faire quelque chose de bien « show » car après le prologue racontant rapidement le 1 (d’une façon plutôt pas mal), on embarque sur du « Alien » (on ouvre le « Hype » avec à la main un petit détecteur censé montrer où sont les zombies… rien et soudain, pleins de petits points et là.. c’est le drame !) et une idée sympa qui consiste à « fermer » la ville pour éviter la contamination mondiale !.

Mais comment vont faire les gentils citoyens ? bonne question !. Umbrella dans sa grande mansuétude a prévu le coup avec Alice qui est « ré-activée »… Milla Jovovich est toujours aussi belle mais ce genre d’aventure se fait en équipe (il faut bien de la chair à canon) et donc on lui adjoint un civil (accessoirement le black de service qui va faire des blagues pour détendre l'atmosphère), un flic employé d’umbrella mais qui était au mauvais endroit au mauvais moment, une journaliste, et deux membres du stars. Là encore, ça manque de souffle et la nouvelle copine d’Alice ressemble furieusement à Lara Croft…

Puisque qu’il faut des méchants, on a le droit aux bestioles mutantes (qui me faisait 140 fois plus peur dans le jeu..) et surtout un gros méchant qui est cette fois encore « éveillé » par Umbrella… là ça vire au cauchemar de nullité. Tout est prévisible et alors que nous sommes censés trembler dans nos fauteuils, on se retient de rire par respects pour les voisins (le final…. je n’en parle même pas car sinon je vais encore m’énerver..).

Bref, si vous voulez passer une soirée « super bide »… pour l’année 2004 Resident-Evil 2 devrait faire un choix plus qu’honnête !.
.O.


Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
Les zombies, quand y en a plus, y en a encore. Toujours plus, manière génération spontanée dans un spectacle neuneu mais efficace, qui étale la matière grise. Au sens propre.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil