Ong-Bak

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Prachya PINKAEW
Acteurs :
  Tony Jaa, Petchtai Wongkamlao, Pumwaree Yodkamol, Rungrawee Borrijindakul...
     
Genre :
  Aventure
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  07/04/2004
Titre original :
  Ong-Bak
     
Note "critique" :
  1,83
 Classement 2004
  55 / 81

Résumé :
.O

xx
.O
Trésor vénéré, le bouddha Ong-Bak est conservé dans un temple thaïlandais. Mais un voyou vole la tête de la statue, qu’un jeune orphelin, dépêché par la communauté, est chargé de retrouver. C’est l’occasion de pratiquer l’art ancestral qu’il domine, le Muay thaï, au cours d’aventures mouvementées.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
15/04/2004
Ong-Bak fait parti de ce genre de film que l'on va voir en connaissance de cause : c'est pour la baston et rien d'autre. De ce coté là, le contrat est rempli et les combat entre le héros et les différents méchants aux noms tous plus évocateurs les uns que les autres (Pearl Harbor, Ali, le Tigre, Mad dog... lol) remplissent le film.... mais après, qu'est-ce que c'est dur de meubler et de faire une histoire qui lie un peu tout ça ! le réalisateur devait être un fan de Luc Besson car parfois on a le droit à du "Taxi" en moins bien : ça donne une course dans la ville en taxi à trois roues (desolé, j'ai oublié le nom local) avec caméra plaqué au sol, des véhicule qui se couchent les uns sur les autres dans les virages et une fin sur un pont en construction donc... non fini.

Coté rôle masculin, Diefenthal et Naceri n'ont pas de souci à se faire car l'humour du film nous fait regretter jusqu'au plus mauvaises blagues de "Taxi 2"... un vrai desastre !. On se console donc avec des clins d'oeil à Festina (avec les piqure pour se doper... planter dans le coeur par paquet de 5 !), une utilisation du ralenti rarement judicieuse, surtout lorsqu'elle est couplée avec des "replay x3" qui nous montrent l'action sous 3 angles différents (effet "Elephant" ?), ou encore la flamme dans l'oeil du héros au moment du combat final avec eclatement de tête pour finir (trop fort...).

Vous l'aurez compris, ce film ne m'a pas spécialment emballé : bien que Tony Jaa face des prouesse de son corps, il faudra qu'il s'entoure mieux la prochaine fois car, lorsqu'il est filmé en combat et que, d'un seul coup il met son adversaire au tapis, c'ets peut-être pas aussi spectaculaire que de mettre 70 coups qui aurait tous tués un elephant, mais qu'est-ce que c'est efficace et, à mes yeux, vraiment joli...

Enfin, à chacun de voir ce qu'il attend d'un film comme ça... et sinon, attendez de le voir en DVD, je ne pense pas qu'il mérite le prix d'une place de ciné.
.O.

Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
En Thaïlande, il n'y avait que la cuisine, epicée, qui arrache la gueule. Il faudra desormais compté avec Ong-Bak, film de baston méga violent, un peu archaïque mais terriblement efficace.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil