Fahrenheit 9/11

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Michael MOORE
Acteurs :
  Michael Moore, Debbie Petriken...
     
Genre :
  Documentaire
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  07/07/2004
Titre original :
  Fahrenheit 9/11
     
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2004
  47 / 81

Résumé :
.O

xx
.O
Election présidentielle contestée, mensonges à propos de l'implication irakienne dans les attentats du 11 septembre, liens de la famille Bush avec la famille Ben Laden : george Bush et sa politique sont dans la ligne d emire du réalisateur, qui use d'archives rares, de témoignages et d'interviews percutants. Palme d'Or du festival de Cannes 2004.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
03/08/2004
Bizarrement, alors que la démonstration de "Bowling for Columbine", le dernier doc-film de Michael Moore me paraissait un peu biaisée, je la trouve rétrospectivement, bien plus intéressante que celle là.

La limite du passages d'images destinée à la télé sur un grand écran se fait d'abord remarquée dans la qualité de ces dernières mais le sujet du film est ailleurs : dénoncé la politique de Bush depuis sa prise de pouvoir et plus particulièrement les conséquences des attentats du 11 septembre. Initiative intéressante mais cette fois ci, le sujet est connu (avec le nombre de JT qui nous ont parlés de ça, des magazines d'investigations...) et le film parait du coup bien long ce qui fait regretter le choix du format "film d'1h40" plutôt que "documentaire de 52' " qui aurait permis de rendre plus intéressant et moins redondant les propos de Michael Moore.

Bref, en voulant enfoncer des portes ouvertes, Moore n'arrive pas à mettre en valeurs les évènements importants de son film et, comme l'a dit un papy en sortant de la salle à coté de moi : "il nous fait pleurer pour quelques milliers de morts américains... mais il y en a eu combien pendant les guerres mondiales ??".. si le raccourcis est sûrement trop rapide, le ton de Moore favorise ces prises de positions "contre" son film ce qui fait qu'encore une fois, à mon avis, il se loupe en choisissant de nous faire la leçon avec un cours démonstratifs lourdingue. Dommage.
.O.

Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# # # #
.O.
Palme d'Or au Festival de Cannes, un pamphlet qui s'assume comme tel, engagé, incendiaire, et au terme duquel Michael Moore, dans le rôle de Don Quichotte, gagne contre les moulins à vent..
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil