The Hours

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Stephen DALDRY
Acteurs :
  Nicole Kidman, Julianne Moore, Meryl Streep, Allison Janney, Ed Harris...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  19/03/2003
Titre original :
  The Hours
     
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2003
  48 / 124

Résumé :
.O

xx
.O
Lorsque Virginia Woolf écrit son dernier roman, "Mrs Dalloway", elle est en passe de sombrer dans la folie. Cinquante ans plus tard, à Los Angeles, une de ses lectrices connaitra les mêmes pulsions suicidaires. A New York, aujourd'hui, une autre femme est en proie aux doutes, elle qui, si courageusement, soutient un ami mourrant. Le roman de Michael Cunningham est adapté par le réalisateur de "Billy Elliot". Oscar 2003 de la meilleure actrice : Nicole Kidman.
.O.

Xavier
@ @

.O.
22/03/2003
Le film n'est pas inintéressant mais j'ai eu du mal à accrocher : Suivre le destin de ces trois femmes toutes plus fragiles les unes que les autres est assez déstabilisant. Tout d'abord, on a l'impression que l'un des récits est plus délaissé que les deux autres : celui de Julianna Moore, la "femme qui est influencée par le livre", étant assez timorée. On y trouve donc une lectrice de Mrs Dalloway, malheureuse, qui côtoie une amie malheureuse elle aussi malgré les apparences (elle est malade) et a un fils... malheureux (pour cela, les gros plan sur la figure du gamin rappellent bien que c'est le réalisateur de Billy Elliott qui est aux commandes). A coté de cela, le mari aimant semble ne se rendre compte de rien et le spectateur suit cela d'une manière assez distanciée...

Les deux autres récits sont nettement plus "intéressant" : d'un coté Nicole Kidman en Virginia Woolf, parquée à la campagne et écrivant le fameux livre tandis que ses servantes la dédaigne et que son mari essaye de lui rendre la vie plus facile et de l'autre Meryl Streep qui vie quasiment littéralement les aventures de l'héroïne du livre, avec à ses cotés un écrivain atteint du SIDA (Ed Harris) qui dit ne rester en vie que pour lui faire plaisir.

Ce film laisse donc songeur : toutes les femmes seraient elles malheureuses lorsqu'elle touche de près ou de loin à ce fameux livre et tous les hommes n'auraient-ils rien compris, eux qui essayent de les aider mais sans grand succès malgré leur bonne volonté. Le message du film ne me paraît pas très clair et je ne vois pas ou Michael Cunningham (qui en est l'auteur) voulait en venir.

Il reste donc au final une triple performance de la part des actrices principales dans un film un peu trop saupoudré de musique qui m'a laissé une impression d'inabouti.
.O.

Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# # #
.O.
Trois détresses qui se répondent à travers le siècle, pour un troublant portrait de femmes. Pour son second long métrage, Stephen Daldry confirme l'élégance et la musicalité de sa mise en scène.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil