Mystic river

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Clint EASTWOOD
Acteurs :
  Sean Penn, Kevin Bacon, Tim Robbins, Eli Wallach, Laurence Fishburne...
     
Genre :
  Policier
Durée :
  2 h 20
Date de sortie :
  15/10/2003
Titre original :
  Mystic river
     
Note "critique" :
  2,00
 Classement 2003
  46 / 124

Résumé :
.O

xx
.O
Trois gamins d’un quartier populaire de Boston, qui s’étaient perdus de vue en grandissant, se retrouvent au cours d’une enquête de police. La fille adolescente de l’un des trois a été assassinée et le drame de leur enfance ressurgit. Ce souvenir douloureux conditionne leurs retrouvailles faites de méfiance et de souffrance. Un polar crépusculaire adapté du roman noir de Dennis Lehane.
.O.

Xavier
@ @

.O.
04/11/2003
Ce film est à moitié réussi : si l'histoire pouvait donner un grand film, le jeu des acteurs est trop voyant pour faire passer la pilule et la fin s'étire en longueur.

En choisissant de s'intéresser plus à ces trois personnages principaux qu'à l'affaire policière qui constitue tout de même la trame du film, Clint Eastwood fait un choix évident. Pourtant, à trop négliger cette dernière, il s'enferme dans une étude psychologique peu subtile : Sean Penn en demi-mafioso au grand cœur est peu convaincant et Tim Robbins en homme déchiré par ce qu'il a vécu et qui nous le fait bien comprendre (et oui... le scénario est tiré d'un bouquin et ça se sent) sur-joue totalement. Seul Kevin Bacon en flic essayant de recoller les morceaux de sa vie conjugale surnage.

L'histoire de ces trois adultes qui se retrouvent vingt ans après est tout de même intéressante mais, quelques points du film me laissent vraiment pensif : pourquoi mettre en évidence les croix que portent les deux hommes qui enlèvent et séquestrent l'enfant ? Quel intérêt à cette relation "téléphonique" entre la femme de Kevin Bacon et ce dernier qui se résume à des appels ou seulement l'un des deux parlent ? dans la catégorie "manque de communication"... j'ai déjà vu mieux comme illustration... De même, la fin aurait du intervenir après 2h10 d’histoire... les 10 dernières minutes étant vraiment mièvres... et je ne parle pas de certains dialogues vraiment faciles surtout lorsqu'ils sont filmés exactement de la même manière que certains moment vécu par les personnages 20 ans avant.

Bref, si la rivière coulant à travers Boston était réellement mystérieuse et opaque, comme le laisse suggérer le générique de fin, ce film reste souvent à la surface des choses et je pense que c'est une adaptation peu réussie du bouquin portant le même nom. Il ne me reste plus qu'à le lire pour confirmer ou infirmer cette sensation :-)
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
#
.O.
Ne faisant que rester à la surface du bouquin (pourtant superbe) qu'il adapte, Eastwood le vénéré livre un polar psychologique terriblement planplan. Dommage.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil