Monsieur Schmidt

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Alexander PAYNE
Acteurs :
  Jack Nicholson, Kathy Bates, Hope Davis, Dermot Mulroney, June Squibb...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  2 h 05
Date de sortie :
  05/03/2003
Titre original :
  About Schmidt
     
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2003
  62 / 124

Résumé :
.O

xx
.O
Un retraité américain part retrouver la seule attache qui lui reste, sa fille. Cette dernière vit loin de lui et prépare son mariage avec un homme qu'il n'apprecie guère. En route, le veuf se souvient et fait le point, mais le constat est mitigé et son seul confident est un enfant tanzanien parrainé par une organisation caritative... Une adaptation d'un roman de Begley sélectionné en compétition officielle à Cannes 2002.
.O.

Xavier
@ @

.O.
23/03/2003
Samedi soir, séance de 18 heures.... une salle complète.... remplie de couples d'environs 50 ans et au milieu.... moi ! lol Enfin, vu l'age moyen du héros et sa situation au début du film (il part à la retraite), une partie de l'explication était toute trouvée ;-)...

Plus sérieusement, ce film est assez sympathique mais se divise en deux parties, heureusement de taille inégale : la première, vois le fameux Mr Shmidt prendre sa retraite et avoir du mal à s'y faire : aucune reconnaissance de la jeune génération à qui il passe la main, un mariage qui après 42 ans se passe bien mais qui n'a plus l'étincelle du début.... bref, Mr Schmidt se pose des questions, que le décès de sa femme ne résout pas !.

Le futur mariage de sa fille, qu'il ne vois pas d'un bon oeil va avoir une incidence non négligeable sur son nouvel emploi du temps : il décide de la rejoindre plus tôt que prévu, mais se fait renvoyer avant même d'être arrivé chez elle !.
Commence alors un road movie qui verra notre "héros" revenir sur les lieux qui ont marqué sa vie, ce qui se fait avec plus ou moins d'ironie. Le voyage se finit chez sa fille qui va se marier et là, le film opère un changement qui lui est fatal : la famille du gendre est tout ce qu'il y a de plus cliché dans la catégorie "vieux ploucs" et, bien qu'Alexander Payne les décrive "gentiment", il sait très bien que le spectateur ne pourra que pensé que c'est des campagnards limite cas pathologiques... bref, cette partie fait perdre toute la subtilité dont faisait preuve le film et d'un équilibre sur la corde raide, on tombe dans les Abymes du film balourd... Dommage, mais l'essai était sympathique.
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# # #
.O.
Itinéraire de la dernière chance pour un ours fourbu et mal embouché, Monseur Schmidt décape l'être humain avec une intelligence foudroyante. La révélation d'un auteur hors norme et d'un Jack Nicholson miraculeusement inédit.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil