Bruce tout-puissant

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Tom SHADYAC
Acteurs :
  Jim Carrey, Jennifer Aniston, Morgan Freeman, Steven Carell, Nora Dunn...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  03/09/2003
Titre original :
  Bruce almighty
     
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2003
  25 / 124

Résumé :
.O

xx
.O
Bien que célèbre et amoureux, un journaliste ne cesse de râler, après tout le monde, contre tout le monde. Et quoi de plus normal, quand tout va mal, que de s’en prendre au grand organisateur lui-même, Dieu ? A son tour mal luné, Dieu met au défi le garçon de faire mieux que lui, en le dotant pendant une semaine de pouvoirs divins. Jim Carrey endosse la lourde responsabilité de faire marcher le monde dans un rôle à sa (de)mesure.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
11/09/2003
J’aime beaucoup Jim Carrey mais sa filmographie ne m’a pas toujours emballée : Ace Ventura, The Mask, Fous d’Irène ou The Truman Show (surtout ce dernier), c’est du bon mais Ace Ventura 2, Menteur Menteur, Dumb and Dumber ou Man on the Moon ça m’a plutôt laissé indifférent.

Avec ce « Bruce… » dont l’idée de départ était intéressante je craignais la facilité et donc un carton au box-office certes, mais une place dans ma seconde liste.
Comme souvent lorsqu’on a peur d’être déçu, la surprise est de taille : bien sur, ce film ne fera pas partie de mes préférés : l’histoire est tout de même assez lambda et les surprises ne sont pas nombreuses mais l’idée de départ est suffisamment bien développée pour avoir quelques perles tout au long du film : vous faite une prière ? c’est l’équivalent d’un mail !… La gentille morale arrive relativement tard dans le film et est contrebalancée par quelques piques bien sentie (Dieu : « tu veux faire quoi avec ton pouvoir », Bruce « la paix dans le monde », Dieu « laisse ça a miss America ! ») qui font passer l’histoire tout en douceur.

Si « Bruce… » n’est pas un grand film, il permet de passer un bon moment et de bien rigoler. C’est déjà pas mal !.
.O.

Première :
¤ ¤
 
Ciné Live :
# #
.O.
Plus que jamais héritier de Jerry Lewis, le protéiforme Jim Carrey renoue avec la fable fantastique. Après un démarrage un peu lent, c'est la cascade de gags : nos vœux sont exaucés !.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil