Le seigneur des anneaux - Les deux tours

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Peter JACKSON
Acteurs :
  Elijah Wood, Sean Astin, Viggo Mortensen, Ian McKellen, Christopher Lee...
     
Genre :
  Fantastique
Durée :
  3 h 00
Date de sortie :
  18/12/2002
Titre original :
  The Lord of the rings : the two towers
     
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2002
  87 / 95

Résumé :
.O

xx
.O
Après la mort de Boromir et la disparition de Gandalf, la Communauté s'est scindée en trois : Frodon et son compagnon Sam sont guidés par l'ancien possesseur de l'anneau, Gollum, vers la porte noire du Mordor. Les Hobbits prisonniers ont réussi à s'echapper pendant qu'Aragorn court au secours du Roi de Rohan, tombé sous la coupe du magicien Saroumane. Le deuxième volet des aventures fantastiques imaginées par Tolkien.
.O.

Xavier
@

.O.
19/12/2002
Heureusement que je suis allé le voir avec des copains de la fac qui sont fanatiques et donc, par pitié pour eux, je n'ai pas trop rigolé pendant le film, mais franchement, ce film est à se rouler par terre : des incohérences fulgurantes (passage du film : " oh… je vois au loin des cavaliers, cachons nous " - les personnages se mettent sous un rocher… attendent 4 secondes et… hop, les cavaliers arrivent !…. Interprétation du spectateur : franchement, soit les cavaliers sont tous myopes, soit ils regardaient tous les jolies fleurs qui poussent par terre, parce que si ils ne les ont pas vu depuis un quart d'heure, moi je suis un elfe !)… des répliques à te couper le souffle (" le soleil est rouge, beaucoup de sang à du couler cette nuit… " à faire pleurer dans les chaumière quand le joli Legolas la prononce en prenant un air inspiré ; " on ne lancera jamais un nain… " puis 1 heure après : " dis, tu peux me lancer … " :-s) ou des figures sportives inimaginables (Legolas, faisant du… surf sur un bouclier qu'il a mis par terre et sur lequel il descend un escalier en tuant au passages 15 orques...). Bref, ce film est une anthologie de la connerie et franchement, je ne comprends pas que l'on puisse laisser passer cela : quelqu'un de censé regardant le film au montage devrait hurler, et j'en ai parlé après la séance aux fanatiques du bouquin qui étaient avec moi et même eux sont d'accord, alors... :-s

La dessus se rajoute la deception du lecteur (que je n'avais pas eu pour le premier épisode, car je n'ai lu le livre qu'après avoir vu le premier opus et constaté sa faiblesse extrème), contre laquelle le réalisateur ne peut malheureusemnt rien, mais qui n'apporte pas un crédit de sympathie supplémentaire au film...
Bref, si les décors n'étaient pas aussi joli, je crois que le film irait tout droit vers le 0 pointé, mais bon, j'ai peur de croiser des elfes dans ma prochaine vie, alors je vais être prudent ! :-p
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Ciné Live :
# # #
.O.
Le seigneur des anneaux opus 2 est une réussite comparable à celle de la Communauté de l'anneau, en plus sombre et en plus tourmenté cependant.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil